24 Heures de Daytona : Sébastien Bourdais vainqueur en GTLM avec la Ford GT !

    Publié le 30 janvier 2017

La saison américaine des Ford GT ne pouvait pas mieux commencer. Le pilote français Sébastien Bourdais et ses coéquipiers, Joey Hand et Dirk Muller, ont remporté la 55ème édition des 24 Heures de Daytona, manche inaugurale de la saison 2017 de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2017.

La classe GTLM compte de nombreux constructeurs dont Corvette vainqueur en 2016, Porsche avec la nouvelle 911 RSR et Ferrari. L’équipage de la Ford GT #66 a ainsi dû batailler jusqu’au bout malgré l’avantage de la pole position. Un autre français, Patrick Pilet, à bord de la 911 RSR #911, a bien failli décrocher la victoire en toute fin de course. Mais finalement, tout s’est joué plus tôt pour le Team Chip Ganassi Racing, lorsque Dirk Müller a pris l’avantage sur la Ferrari 488 GTE #62 du Risi Competizione après les derniers arrêts aux stands.

Ford-gt-imsa-24-h-daytona-2017

La Ford GT #69 du trio Andy Priaulx / Harry Tincknell / Tony Kanaan termine à la 5ème place des GTLM et la Ford GT #68 d’Olivier Pla, Stefan Mücke et Billy Johnson à la 7ème place. Quant à la 4ème Ford GT engagée, la #67, elle a été contrainte à l’abandon suite à un accident au cours de la nuit.

dpi-cadillac-winner-24-h-daytona

Après 659 tours, la catégorie reine de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship, qui est représentée par les nouveaux prototypes DPi, a été remportée par Cadillac après un dépassement très musclé de Ricky Taylor sur Albuquerque à seulement 6 minutes du drapeau à damier. Le pilote de la Cadillac DPi-V-R #10 envoyant la Cadillac adverse #5 en tête à queue ! Bizarrement, aucune sanction n’a ensuite été infligée à celui qui a donc passé la ligne d’arrivée en tête. Le classement complet des Rolex 24 de Daytona est disponible ici.

La rédaction

Photos : Ford et Rolex/Stephan Cooper ©

Ford-gt-imsa-24-h-daytona-2017-race