Audi R8 Spyder : une « espèce rare » à l’essai !

    Publié le 14 avril 2017

Un V10 atmosphérique enivrant de 540 ch, un style affiné et une techno de pointe tout en permettant un usage accessible : cette nouvelle Audi R8 Spyder frappe fort. Direction les petites routes du Pays de Galles et le circuit d’Anglesey !

Cette nouvelle Audi R8 Spyder est une résistante : Son V10 de 540 ch est un des derniers moteurs « atmo » du segment. Ajoutez à cela une rigidité accrue de 50% par rapport à la version précédente, un nouveau différentiel plus joueur et une technologie embarquée de haut niveau et on se retrouve avec une sportive affirmée au caractère bien trempé !

Audi-R8-spyder-19

Le style est très réussi avec un dessin de carrosserie plus saillant et une ligne de caisse un peu surélevée. Les nouveaux feux à la technologie « Oled » lui offrent une signature visuelle propre et, une fois la capote en place, l’équilibre général de l’auto est joliment maintenu. Mais cette Audi a quand même un sacré gabarit avec 2 m de large pour moins de 1,25 m de hauteur. Et, une fois hors de la piste, elle se montrerait presque plus intimidante.

HD_AudiRoadsterExperience

Côté mécanique le V10, qui a été porté à 540 ch, est accouplé à une nouvelle transmission inédite. Ces évolutions laissent présager un comportement exemplaire. De surcroît, le nouveau montant central composé de carbone et d’aluminium fait gagner en rigidité.  Sur le papier, ou plutôt sur le bitume, le spyder aux anneaux n’a rien à envier au coupé. Mais, en bord de piste, c’est surtout ce nouveau mode « performance » qui laisse rêveur : Gaz !

HD_AudiRoadsterExperience

C’est sur la tracé « sévère » du circuit d’Anglesey que cette nouvelle Audi R8 Spyder a commencé à nous impressionner. Le son du V10, rauque et « mal élevé » en dessous de 4 000 tr/mn finit par sonner comme une F1 des années 90 lorsque l’on approche les 6 000 tr/min.

HD_AudiRoadsterExperience

Le 0 à 100 km/h est expédié en 3,6 s, la voiture accélère fort mais toujours de manière linéaire. Même décapotée, le comportement de la Supercar sur la piste est exemplaire. La nouvelle transmission permet à cette R8 Spyder de se laisser plus facilement prendre en défaut et révèle une personnalité enfin moins rigoureuse !

HD_AudiRoadsterExperience

Sur le plan du freinage, les disques en céramique répondent présents et sont très endurants. Bien que le moteur soit en position centrale, délestant l’avant, l’équilibre au freinage et en courbe est surprenant. Mais ce qui est le plus saisissant, c’est la facilité déconcertante avec laquelle l’auto se pilote, ne demandant qu’à remonter dans les tours. La zone rouge à 8 500 tr/min est toujours trop rapidement atteinte.

HD_AudiRoadsterExperience

Le nouveau système d’ouverture de la capote « One touch » permet de décapoter la voiture en roulant jusqu’à 50 km/h, de quoi profiter des vocalises du V10 surtout avec la petite vitre entre les deux appuie-têtes une fois baissée. Lancée sur les petites routes de l’arrière-pays gallois, la R8 Spyder deviendrait presque bipolaire ! En mode confort, le V10 ronronne doucement, le nouveau système Hi-Fi à la pointe du domaine envoyant le son, entre autres, via les appuie-têtes. On se croirait alors dans un cabriolet lambda…certes un peu bas !

HD_AudiRoadsterExperience

Mais dès que l’on réveille la cavalerie, à commencer par ce mode addictif que représente le nouveau « échappement sport », la R8 Spyder répond présent à la moindre sollicitation, devenant ultra-efficace ! La nouvelle transmission quattro spécifique à l’auto est un régal en termes de sécurité et de performance. Les 4 roues motrices permettant de passer très vite en courbe. Seul hic, la direction peut-être trop molle, trop filtrée. Le V10 offrant un couple de 540 Nm, il permet à la voiture de reprendre très bas et laisse passer la puissance de manière équilibrée. Nous voilà alors lancés à une cadence infernale entre lacs et collines anglaises.

Audi-R8-spyder-16

Niveau performances et en guise de conclusion, la R8 Spyder continue de progresser en offrant un comportement homogène mais plus acéré. Ce V10 « atmo » est un régal et sa sonorité très bien travaillée. Cette Supercar « à ciel ouvert » est d’une facilité déconcertante lors d’un usage plus classique, voir quotidien. L’ergonomie et les équipements sont fidèles à la réputation de la marque aux anneaux et le look plus subtil. Et, dès que l’on lance ce Spyder dans les cordes, il répond tout de suite et de manière surprenante. De telles prestations d’automobile sportive se payent chères. Ainsi, la R8 Spyder s’offre à partir de 184 000 €.

Texte et essai : Maxime Lépissier

Photos : LesVoitures.com et Audi

Audi-R8-spyder-21

Audi-R8-spyder-18

Audi-R8-spyder-15

Audi-R8-spyder-12

Audi-R8-spyder-11

HD_AudiRoadsterExperience

Audi-R8-spyder-17

HD_AudiRoadsterExperience