BMW i8 Protonic Red Edition : elle chamboule les codes de l’hybride !

    Publié le 12 février 2016

Le Salon de Genève sera l’occasion pour BMW de présenter la Série 7 hybride rechargeable et la M760Li xDrive. Le petit plus se trouvera sur une série très spéciale de la sportive i8 baptisée Protonic Red Edition. Une façon intéressante de redonner un coup de fouet au modèle qui préfigure l’avenir technologique du constructeur. La démarche étant toujours d’actualité, l’objectif supposé se centrerait plutôt vers une recherche d’identité moins « sage » de l’auto.

Le travail stylistique de cette série limité se base sur les contrastes de couleur opérés entre le rouge éponyme prédominant et les touches du fameux Frozen Grey. Cette association de couleurs mettant en avant des matériaux comme le carbone et la présence de jantes de 20″ de diamètre ont tendance à changer l’image finalement trop sobre de cette voiture de sport. Il était peut-être temps pour BMW de donner une identité ravageuse à sa radicale hybride de 362 chevaux (266 kW) capables d’arracher un 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, qui pour l’occasion conserve son cœur d’origine.

BMW i8 Protonic Red Edition

Pour cela, le travail se prolonge à l’intérieur de l’auto qui prend une orientation résolument plus sportive. Les touches de rouge associées une fois encore au carbone et aux éléments gris comme les palettes de sélecteurs de vitesses nous feraient presque oublier que nous sommes dans une voiture écologique. Par cette série limitée Protonic Red Edition, la i8 confirme enfin sa place dans le cercle très fermé des voitures à vocation sportive. D’ailleurs elle le montre bien avec l’ensemble des signatures à l’effigie de la série présentes à différents endroits de l’auto. Ce qui nous prouve qu’un simple travail soigné des codes couleurs d’une auto peut changer son apparence aux yeux du monde. La violente i8 est née !

BMW i8 Protonic Red Edition

Néanmoins, parmi les propriétaires de la déjà onéreuse i8 (à partir de 136 800 €) et les futurs acquéreurs prêts à passer le cap, il faudra faire preuve de patience pour en connaître le tarif. De plus, afin de renforcer le prix de l’exclusivité, le constructeur bavarois ne commencera la construction qu’en juillet et le carnet de commandes se refermera fin 2016. Une bien belle manière de mettre en évidence le caractère presque unique de cette série limitée dont les heures de production sont déjà comptées.

Texte : Guillaume Pons

Photos : BMW

BMW i8 Protonic Red Edition

BMW i8 Protonic Red Edition

BMW i8 Protonic Red Edition