Dakar : Peugeot favori, les forces en présence pour « chasser » les 3008 DKR !

    Publié le 1 janvier 2017

Le Dakar 2017 s’élancera demain d’Asunción au Paraguay pour 12 jours qui s’annoncent intenses. Peugeot, vainqueur l’année dernière avec la 2008 DKR, après son retour sur le rallye-raid en 2015, part favori. Mais de nombreux concurrents expérimentés tenteront de ravir la victoire !

A bord de la nouvelle 3008 DKR (en photos lors de tests au Maroc), les 4 équipages Peugeot risquent fort de se disputer de nombreuses victoires d’étape ! « Monsieur Dakar », Stéphane Peterhansel a fait parler son expérience en 2016 face à Sébastien Loeb dont l’adaptation et la vitesse ont surpris tout le monde lors de sa première participation. Et le « vieux briscard » Carlos Sainz compte bien contester le leadership à Perterhansel.

peugeot-3008-dkr-2

Quant à Cyrel Depres, cette fois, il part avec une première victoire en rallye-raid en poche acquise lors du Silk Way Rally en 2016. Une autre « lionne » 3008, engagée à titre privé, sera à observer de près, c’est bien sûr celle du vainqueur des 24 Heures du Mans 2016 et champion FIA WEC, le français Romain Dumas. Il nous présente son objectif pour sa 3ème participation : « En 2015, j’avais tout à découvrir. J’ai beaucoup appris. En 2016, j’avais de meilleurs éléments à ma disposition, j’ai pu terminer le Dakar pour la première fois et me prendre un peu plus au jeu. J’ai encore appris. En 2017, je sais que je dois toujours apprendre, mais j’ai bien évidemment envie de progresser dans la hiérarchie. C’est une course d’endurance donc je ne change pas ma philosophie : il faut être à l’arrivée et ne pas commettre d’erreur, ou en tout cas éviter au maximum les embûches. Je pense que le Top 15 est un objectif réaliste mais je ne suis pas obnubilé par cette place. Je veux tout simplement continuer à franchir les étapes et grimper dans la hiérarchie. »

2017_dakar_romain-dumas

Face à Peugeot Sport, la concurrence s’est renforcée notamment du côté des MINI avec une toute nouvelle auto. Les MINI John Cooper Works Rally formeront une véritable armada de 8 voitures toujours gérées par le Team X-Raid. Pour sa deuxième participation au Dakar après une belle 4ème place en 2016,  Mikko Hirvonen représentera le pilote N°1 des MINI car Nasser Al-Attiyah est parti chez Toyota.

dakar-mini-johncooperworksrally-2

Le Qatari, qui avait été le seul pilote, hors Peugeot, à rivaliser avec Peterhansel en 2016 est plus que prêt pour renouer avec la victoire comme il nous l’explique :  Je crois que nous sommes prêts, je ferai au mieux pour monter sur la plus haute marche du podium. Je suis sûr qu’on sera dans le match. Et on essaiera de commencer par une victoire sur la première spéciale. »

nasser-al-attiyah-toyota-hilux

Le Toyota Gazoo Racing pourra s’appuyer sur la fiabilité reconnue des Hilux mais surtout sur deux autres vainqueurs du Dakar, à savoir Giniel de Villiers (2009) et Nani Roma (2014). Le pilote espagnol pourrait créer la surprise, rappelons qu’il compte 20 participations au Dakar, moto et auto confondus.

Dakar 2017 – Conference de presse – 23/11/2016 – Ambiance cars during the 2017 Dakar press conference on november 23 2016, at Pavillon d'Armenonville, Paris, France - Photo Jean-Marie Hervio/DPPI

Parmi les grands absents du Dakar 2017, on trouve le fantasque Guerlain Chicherit. Le pilote originaire de Paris fait l’impasse cette année mais il a déjà annoncé son retour en 2018 avec un grand constructeur, affaire à suivre. Autre grand absent du Dakar 2017, Robby Gordon, l’américain grand animateur de l’épreuve ces dernières années avec son Gordini, une déclinaison du Hummer, a préféré se concentrer sur le championnat qu’il a lui-même créé, le Stadium Super Truck.

Dakar 2017 – Conference de presse – 23/11/2016 – Stephane Petrehansel with Nasser Al Abttiyah and Mathieu Baumel during the 2017 Dakar press conference on november 23 2016, at Pavillon d'Armenonville, Paris, France - Photo Jean-Marie Hervio/DPPI

Le Dakar 2017 sera à suivre chaque jour sur LesVoitures.com. Demain la première étape chronométrée sera assez courte (39 km) tel un échauffement. Mais cette année, la course s’annonce extrême avec 7 spéciales qui seront disputées sur plus de 400 km de distance dont, le samedi 7 janvier, l’étape Oruro – La Paz de 527 km chronométrés ! Le Dakar 2017, c’est aussi 6 jours au-dessus de 3 000 m d’altitude. Avant de découvrir le parcours en détail, voici le teaser vidéo du rallye-raid.

– Parcours du Dakar 2017 :

  • Jour 1 : Asunción – Resistencia (454 km / 39 km chronométrés)
  • Jour 2 : Resistencia – San Miguel de Tucuman (803 km / 275 km chronométrés)
  • Jour 3 : San Miguel de Tucuman – San Salvador de Jujuy (780 km / 364 km chronométrés)
  • Jour 4 : San Salvador de Jujuy – Tupiza (521 km / 416 km chronométrés)
  • Jour 5 : Tupiza – Oruro (692 km / 447 km chronométrés)
  • Jour 6 : Oruro – La Paz (786 km / 527 km chronométrés)
  • Repos le 8 janvier à La Paz
  • Jour 7 : La Paz – Uyuni (622 km / 322 km chronométrés)
  • Jour 8 : Uyuni – Salta (892 km / 492 km chronométrés)
  • Jour 9 : Salta – Chilecito (977 km / 406 km chronométrés)
  • Jour 10 : Chilecito – San Juan (751 km / 449 km chronométrés)
  • Jour 11 : San Juan – Rio Cuarto (754 km / 288 km chronométrés)
  • Jour 12 : Rio Cuarto – Buenos Aires (786 km / 64 km chronométrés)

La rédaction

Photos : Red Bull Content, MINI et site officiel Romain Dumas

Dakar-2017-carte-parcours