Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Audi A5 Sportback : la version 2.0 TFSI quattro S tronic à l’essai…

 
    Publié le 18 février 2017

L’Audi A5 fait sa mue progressivement. Celle qui est apparue il y a 10 ans s’est dévoilée dans sa nouvelle génération en juin 2016 à travers le coupé. Puis les déclinaisons A5/S5 Sportback et A5/S5 Cabriolet ont suivi dans la foulée. Après l’essai de la puissante version diesel au V6 3.0 de 218 ch (à retrouver ici), ce début d’année est l’occasion pour nous de « rajouter 2 portes » à l’élégant coupé à travers notre essai de la version Sportback 2.0 TFSI quattro S tronic forte de 252 ch en finition S Line.

Esthétiquement, la nouvelle A5 Sportback, longue de 4,73 m, profite des dernières évolutions chères à Audi. La calandre Singleframe aux angles plus marqués en impose davantage. Le capot profite quant à lui de nervures. Et comme le veut la tendance stylistique de la firme au anneaux, les phares avant s’étirent avec modernité. De surcroît, la signature visuelle de notre modèle d’essai dispose des Phares Audi Matrix LED (option : 2 300 €).

Audi-A5-Sportback-2017-2

Les flancs du coupé 5 portes ne manquent pas de personnalité. Une belle ligne étire l’auto des phares aux feux arrière et, plus bas, un rendu creusé assoit le caractère sportif de cette familiale. Les deux portes supplémentaires qui caractérisent l’A5 Sportback, ne cassent pas le beau rendu général de l’auto dont la chute de pavillon est un modèle de design.

Audi-A5-Sportback-2017-9

L’arrière du coupé fait ressortir de beaux galbes, et, de nouveau, un design droit au niveau des feux et du bouclier. La double sortie d’échappement ronde contraste joliment avec cette « droiture allemande ».

A5-Sportback_74

A l’intérieur, on retrouve à l’identique l’ambiance de la sœur A5 Coupé. D’année en année, les technologies ne cessent d’évoluer. Rappelons ainsi que l’Audi Virtual Cockpit est le tout premier dispositif de ce type à être apparu. C’était en 2014 sur l’Audi TT. Bien sûr, les finitions et le choix des matériaux sont sans faille en matière d’assemblage. La ligne S Line, hormis les apports d’un châssis Sport et de la dalle haute définition, distille pléthore de technologies embarquées avec principalement les sièges, volant et pédalier sport, l’aide au parking, l’écran multimédia 8,3″, la connectivité internet, le MMI navigation plus avec MMI touch. Sans oublier la cartographie Google Earth toujours aussi bluffante de réalisme.

A5-Sportback_88

Sur les magnifiques routes des alentours de Montpellier, le 2.0 l TFSI essence de 252 ch trouve un terrain de jeu idéal pour lâcher sa générosité. Suffisamment pour faire oublier le poids conséquent de l’A5 Sportback : 1 610 kilos à vide. De plus, le gabarit important de l’auto ne « bride » pas son agilité. La transmission intégrale quattro fait encore des merveilles sur ce point. Ajoutez à cela le châssis Sport et une monte pneumatique en 19″ (Jantes alu coulé en style turbine 5 branches, option : 1 935 €) et vous obtiendrez clairement un typage sportif ferme fort intéressant. Un autre chiffre permet d’étayer nos propos sur le comportement alléchant de l’A5 Sportback 2.0 l TFSI, celui de son couple : 370 Nm (entre 1 600 et 4 500 tr/min). Il suffit alors de laisser faire le travail de changement des rapports par la boîte S tronic et le coupé 5 portes se relance avec une aisance déconcertante en sortie de virage. Audi précise que les changements de vitesses s’effectuent « en 0,2 s, sans rupture de charge. » Le savoir-faire allemand et la maîtrise des hautes technologies du constructeur d’Ingolstadt font des miracles. Il faudra néanmoins faire preuve d’une certain sagesse au volant et ne pas attaquer à outrance sous peine de se faire surprendre par excès d’optimisme. A cadence très élevée, le train arrière a tendance à ne pas suivre.

Audi-A5-Sportback-2017

En termes de performances, il ne faut que 6 s pour le surprenant coupé 5 portes pour passer de 0 à 100 km/h. La vitesse maximale étant bridée à 250 km/h. Les consommations sont maîtrisées avec un 6,3 l/100 km annoncé par Audi. Du côté des émissions de CO2, les jantes de 18″ impactent le malus : 141 g/km de CO2 soit 540 €.

Audi-A5-Sportback-2017-3

Quel est donc le point faible de cette configuration de l’A5 Sportback ? Vous l’aurez sûrement compris, son prix. Les 252 ch, la transmission intégrale, la boîte S tronic 7 rapports et la finition S Line se payent cher. Il ne faut pas moins de 57 050 € pour s’offrir ce coupé familial sportif. Précisons que la S Line représente les principales ventes. les autres finitions haut de gamme étant les Design Luxe et Avus. C’est donc des acheteurs aisés qui pourront acquérir cet élitiste coupé au design attrayant et aux technologies de hautes performances.

Texte, essai et Photos : Thomas de Chessé

Audi-A5-Sportback-2017-4

Audi-A5-Sportback-2017-5

Audi-A5-Sportback-2017-7

Audi-A5-Sportback-2017-10