Les Voitures, premier média automobile sans publicité.
Kia-Picanto-essai-c

Kia Picanto : Pimentez votre ville, essai de la citadine !

    Publié le 30 mars 2017

« Pimentez votre ville », tel est le slogan promotionnel de la nouvelle Kia Picanto dont nous avons été invités à prendre le volant sur les routes catalanes. Suivez-nous afin de vérifier si ce slogan tient la route.

Kia Picanto. Oui, de prime abord, ça ne déchaîne pas les foules; il est vrai que le design moche, avouons-le, de la première génération et très discret de la seconde, n’ont pas marqué les esprits. Certains constructeurs organisent les essais dès les sorties d’aéroports, ce qui permet d’être plongés directement dans l’ambiance. Pour cet essai ce fut le cas. Le road book nous emmène en direction de l’hôtel, en bord de mer. Pas question de ne pas aller dans cette jungle urbaine qu’est Barcelone, car, la nouvelle Kia Picanto est vendue comme une citadine (segment A) à part entière.

Kia-Picanto-12
Réception des clefs, choc visuel. Que s’est-il passé dans les bureaux d’études? La Kia est métamorphosée! A l’heure où, Renault, précurseur du design qui tranche avec sa Twingo n’en sort plus que des versions au design classique, Kia a opéré sa révolution. La première réflexion serait de se dire que l’inspiration Toyota et Nissan y est mais encore plus travaillée. Avant agressif, identité forte à l’arrière, coloris flashy, tous les ingrédients sont réunis pour avoir une voiture sympa.

Kia-Picanto-8

Une fois à l’intérieur, la prise en mains est plus qu’aisée. Les commandes tombent sous les mains, l’écran 7″ (en option) délivre les informations essentielles, le tableau de bord en forme allongée confirme un sentiment de qualité, sur la finition GT Line, un accoudoir central avant assoit, dans tous les sens du terme, le confort. Pour mesdames, le miroir de courtoisie conducteur façon « loge de stars », pour messieurs, la charge utile du coffre, de 200 litres, ce qui constitue un record dans la catégorie. La capacité est en effet importante, car, cette citadine est vendue pour être une 5 places. A noter en outre la présence d’appui-têtes intégrés et de multiples réglages des sièges.

Kia-Picanto-14

Passons à la pratique donc au cœur du vieux Barcelone ce qui constitue une épreuve de force. Le travail effectué sur les suspensions, l’isolation, la souplesse de caisse font ici des merveilles. La Kia est aussi agile qu’un chat avec une bille, elle se faufile partout, la direction est parfaite. La version essayée pour ce jour était le 1.2 l 84 ch essence en boîte mécanique à 5 rapports.

Kia-Picanto-18

Agilité et relances franches participaient à la satisfaction perçue lors de l’essai. Pas besoin de se stresser en outre, le GPS en 3D contrôlable tactilement sur l’écran (en série à partir du troisième niveau de finition, Launch Edition) s’en sort très honorablement, de quoi se concentrer sur la musique distillée par les 6 haut-parleurs (en série dès la Launch Edition) et contrôlée via Android auto ou Apple CarPlay tandis que votre smartphone se recharge par induction. Pour les places en créneau ou non évidentes à prendre comme ça a été souvent le cas, Kia a même pensé à coupler sa caméra de recul à des lignes de guidage dynamiques.

Kia-Picanto-2

Balade coude à la portière sur La Rambla, découverte de la Sagrada Familia, la nouvelle Kia Picanto se joue de tous les pièges pour ne faire ressortir que le meilleur d’elle-même. Une petite virée en bord de mer s’avère alors indispensable pour parfaire ce test.

Kia-Picanto-9

Direction l’ouest en longeant la côte via l’autoroute et des routes de collines. Pour le moment, ne sont proposés que 2 moteurs : le 1.0 l de 67 ch et le 1.2 l de 84 ch en boîte 5 ou en bote automatique 4 rapports, aucun diesel ne faisant partie de l’offre. Le moteur 1.2 l pourtant le plus puissant, manque quelque peu de couple et il faut le cravacher en sortie de péage avec le risque de se tromper de rapport, les vitesses étant très proches. Nous attendons donc fébrilement le 1.0 l turbo de 120 ch prévu pour fin d’année. Une fois lancée, l’auto est plaisante à conduire et remplit très bien son rôle de citadine qui peut s’aventurer en dehors des agglomérations même si ce n’est pas son terrain de prédilection. Pour ce qui est des performances et consommations pour nos deux modèles d’essai de 67 et 84 chevaux, cela donne, respectivement, un 0 à 100 km/h en 14,3 et 12 s et une consommation moyenne de 4,5 l/100. Il s’agit effectivement d’une moyenne car si ce dernier chiffre semble assez proche de la réalité, en usage route/autoroute, il peut presque doubler. Mais, comme nous l’avons souligné, il ne s’agit pas de sa vocation première.

Kia-Picanto-10
Proposée à partir de 10 900 € en finition de base (Motion), elle n’oublie pas, ceci étant, pas l’essentiel en proposant de série, notamment, 6 airbags, des jantes, une banquette arrière rabattable 60/40. La version qui représentera, quant à elle, le cœur des ventes sera la Launch Edition qui propose pour 13 400 € la climatisation, le régulateur de vitesse, le mains libres, la caméra de recul, l’écran tactile, le GPS et les 4 vitres électriques.

Kia-Picanto-27

Proposées également sous la forme de loyers, elles se situent respectivement à 87 et 117 €/mois ce qui la place globalement sous la concurrence (Renault Twingo et Citroën C1 notamment). Ajoutez à cela une garantie 7 ans ou 150 000 kilomètres et vous aurez une des meilleurs citadines actuelles d’autant, qu’en outre, elle sera la seule nouveauté de ce segment en 2017.

Texte et photos : Charles Oulan

Kia-Picanto-13

Kia-Picanto-26

Kia-Picanto-28

Kia-Picanto-25

Kia-Picanto-24
Kia-Picanto-11

Kia-Picanto-22