Les Voitures, premier média automobile sans publicité.
mercedes-benz-amg-budapest

Mercedes-Benz : la gamme AMG à Budapest, reportage…

    Publié le 8 mai 2017

A l’occasion du (très léger) restylage de son GLA, Mercedes nous a conviés en Hongrie afin de faire découvrir ou redécouvrir sa gamme compacte. Suivez-nous sur les terres magyares.

Pour Mercedes, la gamme compacte est très importante. En effet, elle a permis de conquérir de nouveaux marchés jusqu’ici inconnus, les compactes, et une clientèle jeune. Souvenez-vous de cette publicité dans laquelle un homme argumentait sur le fait de ne pouvoir s’acheter une Mercedes neuve sous prétexte qu’il avait moins de 30 ans.

mercedes-amg-0249

Il est bien loin ce temps après plus de 2 millions de véhicules compacts écoulés. Il est vrai que la gamme est on ne peut plus large, près de 70 modèles différents sont proposés à la vente : de la classe A, B, du CLA, GLC, il y en a pour tous les goûts.

mercedes-amg-0250

Fort de ces succès, Mercedes nous avait donc conviés à Budapest pour la présentation de son nouveau GLA, enfin, plutôt de son GLA très, très légèrement restylé (calandre revue, proposition de 3 châssis sont  les nouveautés majeures). En dehors de ce petit événement, il était plutôt question de faire un point sur l’ensemble de la gamme. Budapest et sa région n’ont pas été choisis par hasard, Mercedes y possédant une usine dont nous parlerons un peu plus loin.

mercedes-amg-0247

Qui dit compacte dit « urban proof », prenons donc le volant d’un GLA 45 AMG pour parcourir les rives du Danube. Essai peu concluant tant la motorisation n’est pas en adéquation pour la configuration urbaine; en gros, avoir une compacte AMG en ville ne sert à rien si ce n’est pour le côté acoustique et esthétique. En dehors des suspensions dont on ne peut reprocher que la fermeté, le GLA se montre toujours aussi bien fini et plaisant à conduire en ville. Même si de gabarit assez ramassé, il est très logeable et convient parfaitement aux utilisations de transport urbain. Pour ce qui est de l’aspect, on aime ou pas, nous on adore !

mercedes-amg-0254

Qui dit compacte dit qui va en dehors de la ville, l’occasion  pour nous de prendre l’autoroute en direction du fameux circuit du Hungaroring où la division AMG nous attendait de « cylindres fermes ». Classe A AMG de 381 ch (le plus puissant 4-cylindres au monde) pour les essayeurs et AMG GT S pour les pilotes grrrrrrr ! Même si, clairement, une classe A n’est pas faite pour une utilisation pure en circuit, il faut bien avouer qu’elle ne se débrouille pas trop mal, surtout sur ce tracé sinueux, aux très nombreux virages dont le surnom est le « tourniquet ».

mercedes-amg-0261

Certes le châssis est un peu en difficulté et l’on enchaîne sur-virages, sous-virages et travers,  mais, c’est ce qui, du coup, génère maximum de plaisir au volant de cette compacte sportive. Ainsi, elle est à l’aise en ville, sur autoroute et permet de s’amuser sur circuit, que demandez de plus ? Passage en position sac de sable dans la Mercedes-AMG GT S et là, même si le pilote se balade plus qu’il ne pilote, on passe dans un autre monde. Retours de gaz aux passages des rapports, transferts de masses importants, freinages à en faire se déclencher les airbags, cette GT est clairement dans son élément !

mercedes-amg-0259

Toutes les bonnes choses ayant une fin, nous voilà obligés de repartir vers Budapest. Notre choix se porte sur un GLA 220 d qui va représenter une part non négligeable des ventes, cette motorisation correspondant parfaitement à la « philosophie » de la voiture.

mercedes-amg-0286

La Hongrie est, comme nous l’avions dit, une terre d’usine Mercedes. Dans la seconde partie de notre périple, nous avons été invités à visiter l’usine de Kecskemét qui produit le CLA, le CLA Shooting Break mais également une partie des classe B. Quoi de mieux pour s’y rendre qu’un CLA, justement ? Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de la version 250 essence qui est un régal. Discret, ayant de bonnes reprises et étant impérial sur les grands axes, il enterre définitivement le choix diesel.

mercedes-amg-0296

L’usine se situe à 80 kilomètres de Budapest et est joignable par l’autoroute, l’occasion de confirmer notre très bon ressenti sur la motorisation 250 essence qui est silencieuse, coupleuse et très souple. La consommation relevée proche des 7l/100 km participe à ce sentiment de très bon compromis.

mercedes-amg-0278

Inaugurée en 2012 après un investissement de 800 millions d’euros, l’usine de Kecskemét est le plus grand employeur de la région. Ainsi, plus de 4000 employés ont produit plus de 600 000 unités des CLA, CLA Shooting brake et autres Classe B. Le site est une ville en soi puisqu’il englobe, entre autres, une maternelle. Fort de près de 600 millions d’investissements supplémentaires, l’usine se veut le fer de lance de Mercedes; une seconde usine devrait voir le jour d’ici 3 ans sur le même site, mais impossible d’en savoir plus sur les modèles qui y seront produits. Mais l’avenir de la « firme à étoile » s’inscrit plus que jamais avec les 3 lettres AMG (Aufrecht Melcher Grossaspach). Le Project One donnera naissance à une Hypercar d’environ 1 000 ch à la rentrée. Ce sera au salon de Francfort…

Texte et photos : Charles Oulan

mercedes-amg-0288

mercedes-amg-0280

mercedes-amg-0279

mercedes-amg-0277

mercedes-amg-0276

mercedes-amg-0273

mercedes-amg-0272

mercedes-amg-0271

mercedes-amg-0270

mercedes-amg-0269

mercedes-amg-0268

mercedes-amg-0266

mercedes-amg-0265

mercedes-amg-0264

mercedes-amg-0246