Nissan GT-R LM Nismo : elle entre au Musée des 24 Heures du Mans !

    Publié le 15 février 2017

Après le départ de la Ferrari Dino 206 P Berlinetta Speciale, dans la cadre de la vente aux enchères Rétromobile 2017 by Artcurial Motorcars (à lire ici), il y avait une place à prendre au Musée des 24 Heures du Mans. C’est la Nissan GT-R LM Nismo qui en profite « malheureusement ».

Malheureusement, car l’aventure en FIA WEC pour Nissan a rapidement tourné à la catastrophe. Souvenez-vous… Dévoilée en grand pompe à l’occasion du Superbowl 2015, le prototype hybride à moteur avant n’a jamais atteint un niveau de performance suffisant pour rivaliser avec Porsche, Audi et Toyota. Ainsi, la Nissan GT-R LM Nismo n’a pas participé au début de la saison 2015, faute de développement sérieux ou d’une trop grande ambition technologique.

24-Heures-du-Mans-2015-Hours-of-le-test-day-journee-test-nissan-lm-gt-r-nismo-stand

C’est donc lors des 24 Heures du Mans 2015 que le prototype a fait sa première et dernière apparition en course, sans le système hybride en fonction. Parmi les trois voitures engagées, seule la #22 est passée sous le drapeau à damier. Mais elle n’a finalement pas été classée après avoir parcouru seulement 242 tours. A titre de comparaison, la Porsche 919 Hybrid #19 victorieuse en a effectué 395.

24-Heures-du-Mans-2015-Hours-of-le-test-day-journee-test-Nissan-GT-R-LM-Nismo-22

Suite à ce fiasco, Carlos Ghosn a rapidement mis fin au programme LM P1 des Nissan Nismo. Il reste néanmoins que, d’un point de vue stylistique, la Nissan GT-R LM Nismo restera à jamais un prototype unique en son genre grâce à son look de Batmobile.

La rédaction

Photos : Jordan Bonnin – LesVoitures.com (24 Heures du Mans 2015)

24-Heures-du-Mans-2015-photos-Nissan-gt-r-lm-nismo