Opel Insignia Sports Tourer : le long break prometteur se dévoile !

    Publié le 6 février 2017

Après la nouvelle version de la grande berline Insignia, Opel dévoile sa déclinaison familiale à travers un break sportif. L’Insignia Sports Tourer s’attaque à un marché toujours en vogue en Europe et particulièrement en Europe du nord, celui des breaks familiaux. Plus élancée et plus légère, le style de cette Insignia ST flirte avec le premium. Elle s’attaquera à une concurrence représentée par les Škoda Super Combi, Renault Talisman Estate, BMW Série 5 Touring ou encore la Volvo V90.

Oubliez la précédente génération de l’Insignia, que ce soit en berline ou en break. Ce dernier joue la carte de l’élégance sportive. Ainsi, et malgré ses 4,98 mètres de long et un empattement qui gagne 92 millimètres l’Insignia ST développe un rendu très dynamique. Ceci notamment grâce à des flancs creusés habilement et à un élément chromé qui parcoure l’auto en haut des surfaces vitrées latérales pour arrêter sa course dans les feux arrière.

opel-insignia-st-2017-6

Cette allongement profite bien sûr à l’habitacle de la familiale allemande. Mais à en attendant le salon de Genève où les nouvelles Insignia berline et break seront dévoilées dans leurs moindres détails, on sait déjà que le volume de chargement de la ST est de 1 640 l banquettes rabattues.

opel-insignia-st-2017-3

L’intérieur de ce break révèle un aspect cossu à la finition apparemment parfaite. Même s’il faudra patienter pour confirmer ce point au salon de Genève. On remarque un écran digital de 9″ incliné vers le conducteur et joliment intégré. Parmi les équipements et aides à la conduite, on trouve l’affichage tête haute HUD, la caméra 360°, l’aide au maintien dans la voie (en option ou en série selon les finitions). Opel a clairement fait un beau travail pour l’espace de vie et l’ambiance intérieur de cette Insignia ST.

opel-insignia-st-2017-2

Sur le plan mécanique, cette version break de l’Insignia devrait reprendre les déclinaisons de la berline mais les moteurs qui seront proposés n’ont pas été confirmés. On peut cependant envisager la présence des 1.4 l turbo de 150 ch essence ou le 1.6 l turbo essence (200 ch) et en diesel le 1.6 l CDTI biturbo (160 ch). La suite à Genève pour ce très grand break qui perd également autour de 200 kilos.

La rédaction

Photos : Opel

opel-insignia-st-2017-7

opel-insignia-st-2017-4

opel-insignia-st

opel-insignia-st-2017