Renault Alaskan : le pick-up au losange à l’ambition mondiale est né !

    Publié le 30 juin 2016

Moins d’un an après avoir annoncé la commercialisation d’un pick-up à travers le concept de même nom, ce 30 juin 2016 marque la naissance du premier pick-up Renault d’une tonne de charge utile, l’Alaskan. Dédié à « envahir » le marché mondial des pick-up, il sera d’abord proposé en Amérique latine. Il rejoint ainsi le Duster Oroch, pick-up d’une demi-tonne de charge utile, lancé en juin 2015 et essentiellement disponible en Amérique Latine.

Le marché des pick-up est en plein essor. PSA y travaille pour très bientôt. Les Ford Ranger, Nissan Navara et Volkswagen Amarok, vont donc voir débarquer un nouveau camarade de jeu. Le Renault Alaskan soigne son look en étant très proche du concept de 2015. Signature visuelle full-LED en forme de C, phares et anti-brouillard modernes, capot galbé, comme le bouclier avant, les ailes et les flancs, le pick-up Renault a tout pour plaire.

pick-up-renault-alaskan (6)
Selon les versions, des jantes de 16 et 18″ sont disponibles. L’Alaskan est proposé en version simple ou double cabine, en version châssis cabine, doté d’une benne courte ou longue, et avec des carrosseries étroites ou larges. L’intérieur du pick-up n’a visiblement rien à envier à une berline de dernière génération.

pick-up-renault-alaskan (7)

Du côté des motorisations, le Renault Alaskan dispose du 2.3 l dCi en 160 et 190 chevaux pour l’Amérique Latine. Selon les marchés, d’autres configurations mécaniques seront proposées : 2.5 l essence de 160 chevaux et 2.5 l diesel de 160 ou 190 chevaux. Quant aux différente boîtes de vitesses disponibles, elles sont manuelles à six rapports ou automatiques à sept rapports. Deux ou quatre roues motrices sont aussi au programme.

pick-up-renault-alaskan (9)

L’Alaskan est équipé d’un différentiel à glissement limité électronique (eLSD) et d’un différentiel arrière autobloquant. Plusieurs modes de conduite sont offerts au conducteur :

– 2WD : pour la conduite de tous les jours sur route asphaltée afin d’économiser du carburant et de profiter
d’un meilleur comportement routier.

– 4H (activable à moins de 60 km/h) : en cas d’adhérence précaire (routes humides, cailloux, …) et à une
vitesse maximale de 100 km/h.
– 4LO (activable à l’arrêt) : en cas de perte totale de traction (sable, neige, boue, …)

pick-up-renault-alaskan (5)

L’Alaskan en chiffres c’est aussi une garde au sol de 230 mm et une capacité de remorquage de 3,5 tonnes. Reste à découvrir dans les prochaines années le chiffre des ventes en Europe et dans le monde entier…

La rédaction

Photos : Renault

pick-up-renault-alaskan (4)

pick-up-renault-alaskan (1)

pick-up-renault-alaskan (8)