Les Voitures, premier média automobile sans publicité.
retromobile-40

Rétromobile : « La Nuit au Musée » des F1 les plus extraordinaires de l’histoire…

    Publié le 8 février 2017

La catégorie reine du Sport Auto est à l’honneur au salon Rétromobile 2017. Alors que la Formule 1 rentre dans une nouvelle ère, avec le rachat de la FOM par Liberty Media et le départ de Bernie Ecclestone (à lire ici), l’attente est grande pour voir la discipline revenir à un niveau d’intérêt digne de son rang. Cela passera probablement par moins de technologies. Mais ces dernières ont toujours marqué l’histoire de la Formule 1 à travers d’extraordinaires monoplaces. Six d’entre elles sont exposées jusqu’à dimanche à la porte de Versailles. Et juste en face du « stand » qu’elles partagent, d’autres F1, des Ferrari d’antan, sont aussi présentes.

Commençons notre voyage dans le temps avec la Tyrell P34. Développée par Derek Gardner de l’écurie Tyrrell, cette Formule 1 à six roues (quatre petites de 10″ à l’avant) débute la saison 1976 de fort belle manière.

retromobile-elf-Tyrell-p34-f1-6-roues

Confiée à Patrick Depailler, il la qualifie à la en 3ème position sur la grille de départ. Hélas en course, c’est l’abandon à cause d’une panne de freins. Puis à Monaco, Scheckter et Depailler se montrent les plus rapides des V8. A Anderstop, les pilotes Tyrrell réalisent même un fantastique doublé. Au terme du championnat 1976, Scheckter et Depailler se classent respectivement 3ème et 4ème. L’année suivante n’est pas aussi brillante, la faute à des modifications apportées à la P34 qui devient moins performante. Ken Tyrrell décide en fin de saison d’arrêter le projet six-roues.

retromobile-Tyrell-p34-f1-6-roues

Mais entre temps, la P34 a inspiré Robin Herd qui travaille pour March. Ainsi La March 2-4-0 était née. Testée début 1977, elle diffère de la P34 grâce à ses deux essieux arrière. Cette F1 n’a jamais été alignée en course.

retromobile-31

De 6 roues à 4 roues motrices… Quelques années avant, la F1 a vu de nombreuses monoplaces à transmission intégrale en 1969.

retromobile-6

Toutes ces monoplaces se montrèrent trop lourdes et peu maniables. Chez McLaren, Bruce McLaren conclut l’essai de la voiture par ses mots : « Piloter la M9A, c’est comme faire votre signature avec quelqu’un qui bouge votre coude en permanence. ». La M9A rentra au musée.

retromobile-29-cosworth-f1-4wd

Quant à la Cosworth 4WD à la monocoque en mallite, elle n’a également jamais roulé. La Lotuc C63 a évolué lors de 9 courses mais sans plus de réussite.

lotus-63-f1 (1)

Avant de retrouver d’autres photos de ces F1 et celles des Ferrari, voici les détails sur les six Formule 1 extraordinaires qui sont exposées à Rétromobile.

F1-retromobile

retromobile-30-mclaren-m9a

retromobile-25Tyrell-p34-f1-6-roues

retromobile-24

retromobile-23

retromobile-22-brm-p67

retromobile-21-cosworth-formule-1-4wd

retromobile-20-lotus-63

retromobile-19-march-2-4-0-formule-1

lotus-63-f1 (3)

lotus-63-f1 (4)

retromobile-3

retromobile-ferrari-312-b2-f1

retromobile-39

retromobile-38-march-2-4-0-formule-1

retromobile-37

retromobile-36-ferrari-312-b2

retromobile-35

retromobile-34

retromobile-33

retromobile-32
retromobile-2

La rédaction

Photos : LesVoitures.com