Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Škoda Karoq : le nouveau « challenger » !

 
 
    Publié le 18 mai 2017

Fin de carrière pour le Yeti, au salon Francfort qui se tiendra du 14 au 27 septembre, Škoda y présentera son nouveau SUV. Baptisé Karoq, ce « petit frère » du Kodiaq a été dévoilé aujourd’hui et il n’a rien à envier aux autres stars du segment.

Long de 4,38 m, le nouveau SUV tchèque se situe entre l’Ateca (4,36 m) et le Tiguan (4,49 m), ses deux cousins du groupe Volkswagen dont il partage la plateforme MQB. Sur le plan de son style, il est d’ailleurs proche de l’Ateca tout en reprenant certains codes visuels du Kodiaq.

skoda-karoq-2017

Parmi ses signes distinctifs, on remarque des feux arrière en forme de « C ». La signature visuel Full LED (option) du SUV marque sa montée en gamme. Selon les finitions, il sera campé sur des jantes de 17 à 19″.

skoda-karoq-02

L’intérieur du Karoq dégage une atmosphère austère et très sérieuse à l’allemande. La qualité des matériaux et des finitions semblent être au rendez-vous d’après les photos. A noter des sièges enveloppants qui assureront sans nul doute un bon confort. Selon les finitions, la modularité sera de plus en plus exemplaire : dossiers rabattables 2/3-1/3 ou 40/20/40 et sièges coulissants pour le haut de gamme). De base le volume de chargement est de 521 l. C’est 10 l de mieux que l’Ateca. Cette espace peut évoluer jusqu’à 1 630 l).

skoda-karoq-interior-2

De plus, le Karoq inaugure pour Škoda l’instrumentation virtuelle qui accompagne un écran de 9,2’’. Ces deux dispositifs sont dans la lignée technologique de ceux développés par Volkswagen. Leurs ergonomie et qualité risquent d’être un point fort en termes de critères d’achat. Surtout quand on sait que le système multimédia est de dernière génération. De son nom Columbus, il intègre ce qu’il se fait de mieux, à savoir et principalement,  les commandes sensitives, l’accès Wi-Fi, Apple CarPlay et Android Auto. Autres points forts du SUV, son intelligence de rangement et « d’astuces de vie », comme sur le Kodiaq (parapluie, grattoir, etc…).

skoda-karoq-digital-cockpit

Sur le plan de ses motorisations et dès son lancement à l’automne prochain, le Karoq proposera deux blocs à essence (1.0 l TSI 115 ch, 1.5 TSI l 150 ch). Du côté du diesel, le catalogue de départ fait apparaître 3 déclinaisons :  1.6 l TDI 115 ch, 2.0 l TDI 150 ch , 2.0 l TDI 190 ch). Les boîte manuelle à 6 rapports ou automatique DSG à 7 rapports pourront coupler tous ces moteurs sauf pour le haut de gamme 2.0 l TDI, unique modèle à transmission intégrale équipé exclusivement de la DSG7. Du high-tech on en trouve aussi dans les entrailles de cette version avec la suspension pilotée aux 3 modes : Confort, Standard et Sport.

Ka_00021

A noter la possibilité d’opter pour un pack Rough-Road qui fait la part belle à un look baroudeur et à des protections, auxquelles s’ajoute un différentiel électronique dans le but d’améliorer la motricité du SUV en dehors des sentiers battus.

4_SKODA_KAROQ

En attendant le salon de Francfort, concluons avec les tarifs. Ils débuteront pour le Karoq au même niveau que le Seat Ateca : 21 990 €. Après le très abouti Ateca, voici donc le nouveau challenger du marché des SUV en vidéo.

La rédaction

Photos : Škoda

skoda-karoq-interior

5_SKODA_KAROQ

Ka_00028

Ka_00026

Ka_00022

Ka_00019

3_SKODA_KAROQ

2_SKODA_KAROQ

1_SKODA_KAROQ

170518_the_SKODA_KAROQ_world_premiere_Stockholm_05