Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Tour Auto – Limoges / Toulouse : la « Fanalona » a frisé la correctionnelle !

 
    Publié le 28 avril 2017

Comme partout, sur le Tour Auto les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Sans aller jusqu’à dire que le duo de Chessé / Raffin a passé une mauvaise journée car ce n’est pas le cas. Leur position au classement ce soir en atteste, ils ont dû faire face à quelques imprévus sur le tracé qui ne leur a heureusement pas causé trop de tort.

La journée a dès le départ de Limoges donné le ton avec beaucoup de gel et de brouillard pendant près de deux heures. Les -4°C de la nuit ont même eu une incidence sur la 600D qui durant les premiers kilomètres offrait une direction très lourde en guise de petit déjeuner à Thomas. Le temps a bien fini par se lever avec de fantastiques paysages en direction d’Albi. Avant d’arriver au célèbre circuit, l’équipage #22 a dû faire face à deux épreuves chronométrées pour le moins piégeuses.

fiat-600

Le premier chrono de « Figeac » a offert un tracé plus tortueux que les épreuves précédentes. L’arrivée dans le sud commence à se faire sentir, et les routes sinueuses deviennent légion. Un contexte qui n’a clairement pas réussi à Doriane et Thomas qui pointent presque à la 90ème place. Une épreuve à oublier, qui les fait malheureusement reculer à la 37ème place au classement général. A partir de là, l’erreur n’était plus possible, il fallait être d’attaque pour récupérer les places perdues. A croire que les contre-performances ne font pas vraiment partie du vocabulaire de la 600D, la deuxième spéciale de Villefranche-De-Rouergue leur a permis de redescendre à la 34ème place.

IMG_4952

Il restait donc une dernière étape de choix avant de rejoindre Toulouse, le fameux circuit d’Albi qui pour l’occasion était rempli de spectateurs. Une atmosphère magique pour nos jeunes concurrents qui découvraient cette ambiance fantastique. Un coup de fouet qui aura permis à Doriane et Thomas de reprendre encore une place à l’issue de cette épreuve.

_MG_6032

Une journée finalement pas si mauvaise qui a malgré tout failli mal se terminer pour la petite italienne. Si elle se comporte toujours à merveille, les aléas des routes de campagne ont provoqué une jolie frayeur à notre équipage. Ni plus ni moins qu’un chevreuil qui a décidé de traverser hors des clous au moment où le « bolide » arrivait. Une caresse un peu appuyée qui ne laisse finalement aucune trace pour les deux partis. Comme si cela ne suffisait pas, la fougue de notre pilote émérite ne pouvant se priver de chatouiller quelques monstres de légendes a causé une petite avarie sur la 600D. Un optique de phare éclaté sans doute suite à l’accélération d’une de ces reines de la route qui n’aurait pas voulu se laisser faire. Une projection de gravillons et le travail et fait ! Rien de très grave, mais il est temps d’assurer pour rallier l’arrivée.

image1

C’est donc Doriane qui à la sortie du circuit a pris le volant vers Toulouse ce qui obligea Thomas à jouer le copilote sans avoir le droit à l’erreur. Un choix judicieux qui pour l’anecdote aura permis à la 600D d’arrivée avant tous les autres concurrents à la fin de cette étape.

IMG_0969

C’est donc en 34ème position que l’équipage de Chessé / Raffin termine cette quatrième étape. Juste ce qu’il faut pour aller chercher le tant convoité top 30 avant l’arrivée finale demain à Biarritz. Mais il faudra pour cela aligner les 585 km de cette dernière épreuve sans encombres. Par la même occasion l’objectif majeur sera de réaliser de belles performances sur le circuit de Pau-Arnos et sur les trois épreuves spéciales prévues dont deux seront courues de nuit avant une arrivée triomphale à Biarritz tard dans la nuit. Dernière ligne (presque) droite avant de célébrer la fin de ce 26ème Tour Auto sur la côte Atlantique !

Texte : Guillaume Pons

Photos : LesVoitures.com – Alexandre Besançon, Mathieu Berger et Thomas de Chessé

IMG_5041

IMG_5009