Une troisième Peugeot pour le Tour Auto 2017 !

    Publié le 18 avril 2017

À une semaine du départ du tour auto 2017, après vous avoir dévoilé en exclusivité la 204 et la 504 du team Peugeot, « LesVoitures.com » vous présente la troisième Peugeot, la 504 de François et Nathalène. Initiateur du projet pour l’équipe Peugeot en 2015 avec un coupé 204, membre avec son fils Guillaume de l’équipe en 2016 avec une 203, voici François au départ de l’édition 2017 au volant d’une 504 carburateur de 1971, cette fois-ci avec son épouse Nathalène, une passion partagée en famille !

peugeot-504-rallye-tourauto-3

C’est donc fort de deux participations qu’ils vont se présenter le 24 avril au matin sous la verrière du Grand Palais. 31ème en 2015 avec 51 chevaux, 25ème en 2016 avec 42 chevaux, François vise forcément encore mieux en 2017, surtout avec désormais 90 chevaux. Mais, chaque année, il a eu la satisfaction d’être le premier dans la catégorie des voitures populaires strictement de série, par opposition aux Jaguar, Ferrari, Porsche, Maserati…, même si, officiellement, la catégorie n’est pas définie et qu’en régularité, cela ne veut pas dire grand chose mais malgré tout !

peugeot-504-rallye-tourauto-6

Cette année, sa 504 achetée 500 € il y a une dizaine d’années, sauvée de la casse in extremis, est la Peugeot par excellence de cette époque. Robuste avec ses plus de 200 000 km au compteur, confortable, elle est aussi très dynamique avec quatre roues indépendantes et quatre freins à disques ! Pour le Tour et, par sécurité, François lui aura changé son joint de culasse, nettoyé le radiateur, refait l’allumage, changé le maître cylindre de frein, sans doute pour qu’elle reparte pour 200 000 km de plus.

peugeot-504-rallye-tourauto-8

Elle arbore une sobre livrée blanche avec capot noir mat et trois phares additionnels sous housses noires, décorée dans sa version East African Safari de 1970, amoureusement cousues par son épouse.
En 1970, Peugeot ne disposait toujours pas d’un service course et laissait les amateurs s’engager au volant de leur voiture de série. C’est ainsi que l’importateur Kenyan Marshall’s alignait des 403 puis des 404 et, enfin les premières 504 avant que la marque ne réalise l’extraordinaire image commerciale que cela lui apportait notamment en Afrique… et se décide enfin à préparer lui-même les voitures de rallye. Cela devenait en outre absolument nécessaire, compte tenu du niveau toujours plus professionnel de la concurrence, avec l’arrivée notamment de l’armada Japonaise.

peugeot-504-rallye-tourauto-15

Fort de quatre brillantes victoires dans cette course extrêmement difficile qu’était l’East African Safari, avec des 404 injection, Marshall’s engagait pour la première fois en 1969 ses premières 504. En 1970 le duo Kenyan, Shankland/Rothwell terminait premier de sa classe alors que, pour l’anecdote, le deuxième équipage engagé voyait sa voiture détruite dans un bête accident de la route trois heures avant le départ. Le concessionnaire détournait alors immédiatement une voiture client, strictement de série. Il n’avait que le temps de peindre les numéros de course et la confiait en urgence à cet équipage, qui terminait après 4000 km de pistes, de poussière, de gués à traverser, … à la brillante 17ème place sans aucun souci mécanique.

Pour le clin d’œil, François nous a annoncé viser cette 17ème place au Tour Auto, en hommage à cette rescapée de 1970 ! Souhaitons lui d’accomplir ce vœu avec son épouse Nathalène comme coéquipière…

Texte : François de Gaillard.

peugeot-504-rallye-tourauto-12peugeot-504-rallye-tourauto-4peugeot-504-rallye-tourauto-9peugeot-504-rallye-tourauto-10 peugeot-504-rallye-tourauto-13peugeot-504-rallye-tourauto-16peugeot-504-rallye-tourauto-7