Volkswagen Amarok : le pick-up loisir passe au premium, essai !

    Publié le 19 novembre 2016

Lancé en 2010, le Nouvel Amarok se présente aujourd’hui avec un nouveau style et une nouvelle motorisation, un unique 3.0 l V6 décliné en trois niveaux de puissance. Face à une concurrence de plus en plus présente sur le marché des pick-ups, Volkswagen devait faire évoluer son véhicule à vocation loisir sans oublier sa philosophie premium…

Avant d’attaquer notre essai, est-il nécessaire de rappeler que les pick-ups « jouissent » d’une fiscalité très avantageuse ? Pas de taxe écologique, pas de taxe sur les véhicules de sociétés (TVS). Comme vous allez pouvoir le constater, Volkswagen profite de cette donnée sur le plan du moteur de l’Amarok.

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voitures

Visuellement, le long pick-up de 5,32 m pour 2,23 m de large conserve la double cabine comme unique choix possible. Cette philosophie marque la forte volonté du constructeur allemand à positionner son pick-up comme un réel véhicule familial alors que certains de ses concurrents peuvent être déclinés en version purement utilitaire ou simple cabine (Ford Ranger, Toyota Hilux). Quant aux évolutions esthétiques, c’est principalement l’avant de l’Amarok qui en profite : nouvelle calandre, nouveaux bouclier et nouveaux feux. Ces derniers sont désormais  de technologie bi-xénon avec feux de jour à LED (à partir de la finition Carat).

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voitures12
Les jantes de l’Amarok ont également été revues et offrent un large choix. Notre Amarok d’essai arbore des accessoires non moins attractifs, à savoir des barres de benne scintillantes et des barres de seuils chromées. Pour un look totalement off-road, une rampe de 4 phares est disponible.

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voitures-49
A l’intérieur, tout est très soigné avec un nouveau tableau de bord digne d’un SUV, ce qui positionne l’Amarok comme le pick-up grand public par excellence. La gamme Amarok a été recomposée autour de 4 niveaux de finition : TrendlineConfortline, Carat et le nouveau haut de gamme Aventura doté d’équipements spécifiques. Parmi eux, on trouve un système d’info-divertissement de dernière génération. Il inclut la commande vocale, le transfert des applications de votre iPhone ou smartphone vers l’écran tactile du pick-up. Ce dispositif est aussi compatible  Mirror Link, Apple CarPlay et Android Auto, un must ! Sans oublier en option l’accès à la réception des radios en numérique (DAB+). Volkswagen a pensé à tout en jouant la carte de l’ergonomie à son maximum : rangements en grand nombre comme de nombreuses poignées de maintien en cas de terrain accidenté. L’assise est confortable à l’avant grâce à des sièges en cuir réglables électriquement.

interieur-amarok

Nous avons imaginé utiliser ce fantastique outil dans les vignobles bordelais afin de livrer des caisses de grands crus… Sur les routes des châteaux, le 3.0 l V6 diesel nous fait vite oublier que nous sommes au volant d’un véhicule de plus de 2 tonnes. Le moteur se fait agréablement entendre et sa plage d’utilisation est tout aussi expansive en matière d’agrément. Dans cette configuration la plus puissante, et bien aidé par une boîte automatique à 8 rapports parfaitement étagée, à palettes au volant s’il vous plaît, le pick-up fait preuve d’une agilité déconcertante. A noter que l’Amarok 3.0 l V6 est exclusivement proposée en transmission intégrale 4Motion.

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voitures-15

Les 224 ch (à 4 500 tr/mn) sont complétés par un couple de 550 Nm. Ce dernier, disponible très tôt (entre 1 400 et 2 750 tr/min) est un gage de dynamisme en sortie de courbe et lors des reprises. Ajoutez à cela une fonction « overboost », qui fait grimper la puissance à 244 ch, et vous obtiendrez un « gentil monstre » capable de tout. Sur le plan des consommation, Volkswagen annonce 7,8 l en cycle mixte. Les émission de CO2, qui, rappelons-le, n’impactent pas la facture du pick-up d’un malus, sont de 213 g/km. Volkswagen a tout compris et joue habilement avec la réglementation en vigueur. L’Amarok ne connait pas le downsizing ! Même si la ville n’est pas son terrain de prédilection, il est capable de s’y mouvoir en avalant les ralentisseurs, les trottoirs et les autres pièges urbains sont anecdotiques à ses yeux, comprenez à son hauteur et ses grosses roues.

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voituress-3

L’une des spécificités des plus importantes pour un pick-up est sa capacité à tracter. Ce ne sont pas moins de 3,5 tonnes que l’Amarock peut tirer. C’est identique à la concurrence. En dehors des sentiers battus, le pick-up VW ne craint rien. Il est capable de grimper des pentes de 45° et son angle d’attaque avant est de 29°. Et si vous comptez rouler dans des contrées éloignées aux pistes extrêmes, ce baroudeur 4×4 s’en amusera grâce à la présence, entre autres, d’un blocage de différentiel arrière et d’une aide à la descente automatique.

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voitures-30

En conclusion, le nouvel Amarok est d’une robustesse accrue avec des prestations en hausse à tous les niveaux. Nous avons été impressionnés par ses capacités à se mouvoir sur route et en tout-terrain, il fait le boulot. Transition toute trouvée, car les chefs d’entreprises du monde artisanal ou travaillant sur les chantiers trouveront en l’Amarok le véhicule à tout faire par excellence y compris pour s’évader en famille lors de week-ends. Ceci dans un confort premium à faire pâlir la concurrence. L’Amarok sera disponible en 3.0 l TDI 163 ch/450 Nm en juin 2017. A ce jour, le 3.0 l TDI 204 ch/500 Nm est proposé à partir de  34 880 € (en Confortline). Notre pick-up d’essai, le 3.0 l TDI 224 ch/550 Nm s’affiche à partir de 41 700 €. A ce prix et pour des familles habitant à la campagne ou en montagne, l’Amarok a définitivement tout pour plaire. Le marché des pick-ups se démocratise, Volkswagen l’a complétement assimilé.

Texte, essai et photos : Thomas de Chessé

essai-volkswagen-amarok-v6-les-voitures-2SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

interieur-amarok-android

interieur-amarok-5

interieur-amarok-4

interieur-amarok-3

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC