Les Voitures, premier média automobile sans publicité.
vtc-manifestation-paris

VTC : les chauffeurs en colère contre Uber manifestent et menacent de bloquer Paris !

    Publié le 15 décembre 2016

A l’appel des organisations Actif-VTC, Union nationale, des syndicats autonomes-VTC et Capa-VTC, les chauffeurs de VTC comptent perturber la circulation dans Paris aujourd’hui et ailleurs en France. Leur objectif est commun : protester contre les commissions en hausse et les pratiques d’Uber !

Ils étaient déjà environ 200 ce matin à Paris au niveau de la Porte Maillot. L’opération menée par les chauffeurs de VTC s’est déroulée dans le calme mais, les banderoles qui sont affichées peuvent laisser croire que la situation pourrait dégénérer : « Uber = esclavage moderne », « Uber a saigné les chauffeurs », « non aux déconnexions arbitraires ». Commissions en hausse donc mais aussi les déconnexions dites abusives et la récente modification des tarifs des courses à la hausse de 12% (commissions simultanément augmentées : +5%) ont mis en colère les chauffeurs de VTC !

Mais que gagne réellement un chauffeur de VTC Uber ?

D’après une étude de l’Ecole d’Economie de Toulouse (HEC) de mars dernier, le montant brut/heure d’un chauffeur qui travaille pour Uber est de 19,90 €. Cela fait donc 3 600 € brut/mois pour une activité de 45 heures/semaine. Mais, ce chiffre est trompeur car les frais (essence, voiture, cotisations, etc…) sont à hauteur de 40% à 50%. Ainsi, on peut estimer la rémunération brute réelle  d’un chauffeur de VTC Uber à 1 800 €/mois soit 10 €/heure en brut. Cela est à peine plus élevé que le SMIC (9,67 €/heure brut).

Les chauffeurs de VTC sont aujourd’hui des auto-entrepreneurs et ils souhaitent bénéficier du statut de salarié, ce que refuse Uber. Sur le sujet des cotisations, l’URSSAF ne cesse de demander à Uber de les prendre en charge, mais, le spécialiste mondial des VTC n’a, à ce jour, pas répondu positivement à cette requête.

A noter que parmi les manifestants, d’anciens chauffeurs de taxi seraient présents. Malgré le froid qui s’est emparé de la capitale, la température risque vite de monter. Les chauffeurs menaçant de bloquer les accès aux aéroports et de se rendre au siège social d’Uber France dans la journée si, à 13h00, ils n’ont pas de retour de la direction d’Uber.

En province, les actions des VTC sont beaucoup moins significatives mais de nombreux chauffeurs de VTC de Lille et d’ailleurs convergent vers Paris. Ci-dessous, la situation du traffic à 9h40 ce mercredi 15 décembre.

chauffeurs-vtc-manifestation-paris

La rédaction

Photo : Lionel Bonaventure/AFP