Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Auto école

Coût moyen
La préparation coûte 1 200 € en moyenne. Ce coût varie selon le nombre d’heures de formation nécessaires à la réussite à l’examen du permis de conduire.

auto-école

Ayez une vue d’ensemble
Avant de s’inscrire au permis de conduire, il est conseillé de visiter plusieurs établissements afin de comparer les offres de formation. Votre choix ne doit pas se baser sur les seuls critères de proximité ou de prix. Certains prix très bas sont incompatibles avec une prestation de qualité.

Il est toujours instructif de se renseigner auprès de clients ou de connaissances et d’avoir leur avis sur l’établissement et la formation.

Interrogez les responsables de l’école de conduite
N’hésitez pas à poser des questions et à vérifier que les réponses sont précises et claires quant à l’organisation de la formation.

1. Sur la formation théorique

Demandez si l’apprentissage du code se déroule sous forme :

De cours explicatifs ;
D’animations de groupes et de tests ;
De tests audiovisuels sans formateur (visionnages de DVD avec corrections intégrées). Si c’est le cas, cette méthode est insuffisante pour une formation de qualité.
À savoir : vous pouvez également réclamer un plan de formation théorique.

2. Sur la formation pratique

Posez des questions sur l’organisation des cours de conduite :

La durée des leçons, le rythme proposé ou encore le type de véhicules utilisés ;
Les modalités de la formation : uniquement individuelle ou sous forme de cours avec d’autres élèves ou des voyages-écoles (très formateurs !) ;
Organisation ou non d’examens blancs.

3. Sur le plan de formation

L’établissement alterne-t-il bien la formation pratique et la formation théorique ?
Procède-t-il à interventions ponctuelles de spécialistes : sapeurs-pompiers, secouristes, préventeurs santé… ?

4. Sur la présentation à l’examen

Assurez-vous des conditions de présentation à l’examen du permis de conduire :

Quels sont les délais moyens de présentation ?
Combien coûte la formation complémentaire après un échec à l’examen ?
Quelles sont les conditions de réinscription à l’examen ?
5. Sur les modalités du contrat

Avant de décider de changer d’école de conduite (déménagement, insatisfaction…), sachez que chaque école de conduite doit obligatoirement soumettre un contrat écrit au candidat. Une mention relative aux conditions de résiliation ou de rupture du contrat et les modalités financières qui s’y attachent doit être précisée sur ledit contrat passé entre le candidat et l’établissement d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière (article R. 213-3 du code de la route). Il appartient au candidat de veiller aux mentions inscrites sur le contrat.

Préparer son dossier

Que ce soit en passant par une école de conduite ou en candidat libre, le candidat doit préparer un dossier comprenant :

  • le formulaire d’inscription (appelé « dossier 02 ») intégralement rempli par le candidat, ou par ses parents s’il est mineur (fourni par l’école de conduite ou à retirer à la préfecture) ;
  • une pièce prouvant l’identité du candidat (carte nationale d’identité, passeport…) ;
  • deux photographies* d’identité récentes, avec au dos les nom et adresse ;
  • deux enveloppes timbrées avec les nom et adresse ;
  • si le candidat est français et âgé de 16 à 25 ans, une photocopie de l’attestation de recensement et du certificat de participation à la Journée de défense et citoyenneté (JCD) (voir sur le  site du ministère de la Défense) ;
  • l’attestation scolaire de sécurité routière de second niveau (ASSR 2) ou l’attestation de sécurité routière (ASR) ;
  • le livret d’apprentissage.

* Attention à la nouvelle norme relative à l’apposition des photographies d’identité sur les documents d’identité (norme NFZ 12010).