Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Radar discriminant

Radar vitesse fixe qui permet de différencier les catégories de véhicules, et notamment les poids lourds, afin de contrôler les limitations de vitesse spécifiques selon la catégorie d’usagers. Il permet aussi d’identifier avec certitude le véhicule en infraction dans le cas où plusieurs apparaissent sur un cliché.

Marge technique

Comme pour le radar vitesse fixe, une marge de 5 km/h (en dessous de 100 km/h) ou de 5 % (au-dessus de 100 km/h) est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur.
Il est donc impossible d’être sanctionné pour un excès de vitesse «insignifiant», puisqu’il faut toujours y ajouter cette marge.
Exemple : vous êtes enregistré à une vitesse de 97 km/h, le chiffre retenu est de 92 km/h.

Signalisation

La signalisation d’un radar n’est pas une obligation légale. Depuis le 2ème semestre 2011 de façon progressive, ces équipements sont également précédés, à une distance aléatoire, de radars pédagogiques.

Installation

Ils sont destinés à être installés principalement sur les axes sur lesquels le trafic de poids lourds est important :

  • Les zones où se produisent des accidents pour lesquels des vitesses excessives sont principalement en cause.
  • Les itinéraires à fort trafic de poids lourds, sur lesquels la limitation de vitesse est régulièrement ignorée.
  • Des sections de route particulières (descente dangereuse, succession de virages, traversée urbaine…) justifiant un contrôle particulièrement strict.
  • Les lieux et les portions de route où la présence des forces de l’ordre est impossible pour permettre la réalisation de contrôles de vitesse traditionnels.

Radar discriminant