Carburants : une “indemnité inflation” annoncée par l’Etat

Face à la hausse des prix des carburants de ces derniers jours, le gouvernement a enfin réagi par la voix de son Premier ministre Jean Castex. L’idée d’un “chèque carburant” a ainsi été retenue sachant qu’elle est officiellement baptisée “indemnité inflation”. Le montant de cette dernière est de 100 €. Toute personne dont la rémunération est inférieure à 2 000 € net/mois pourra en bénéficier.

Jean Castex a pris la parole, hier soir, dans le cadre du journal de 20H00 de TF1 pour annoncer la principale mesure pour répondre à la flambée des prix des carburants que doivent supporter, hélas, les Français(e)s. Pour reprendre les propos du Premier ministre : « C’est la décision la plus juste et la plus efficace. » Précisons que ce “chèque carburant”, ou “indemnité inflation” sera défiscalisé. Il concerne environ 38 millions de citoyens.

En pratique, aucune démarche ne sera à effectuer pour celles et ceux éligibles à “l’indemnité inflation”, le site internet du gouvernement précisant déjà le calendrier mis en place pour toucher l’aide :

    • Salariés : à partir du mois de décembre (via la fiche de paie)
    • Employés de la fonction publique : à partir du mois de janvier
    • Autres : les modalités de versement du de “l’indemnité inflation” seront connues dans les prochains jours.

Comme l’a précisé Jean Castex, cette aide sera disponible sans distinction pour les automobilistes et les autres usagers d’autres moyens de transport. De plus, un couple pourra cumuler deux aides si, l’un et l’autre gagnent donc moins de 2 000 €/mois nets.

indemnité inflation chèque carburant chèque inflation prix des carburants

Enfin, Jean Castex a aussi annoncé que le prix du gaz sera bloqué durant toute l’année 2022. Il avait déjà été bloqué depuis le 30 septembre 2021.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com