Le Mans Classic : l’édition 2018 historique à plus d’un titre

Les 6, 7 et 8 juillet, les 24 Heures du Mans ont eu rendez-vous avec le passé. Organisé par Peter Auto depuis 2002 tous les deux ans, Le Mans Classic a proposé cette année d’extraordinaires plateaux sur le long tracé emprunté lors de la plus belle course du monde. Retour sur un week-end chargé d’émotions et d’histoire.

Sous un soleil éclatant, 135 000 spectateurs, petits et grands, avaient fait le déplacement au Mans pour vivre des moments de Sport Auto uniques en leur genre. Cette affluence représente une hausse de 10% comparativement à 2016.

De 1923 à 2016, pas moins de 700 voitures de course historiques ont pris la piste avec plus de 1 000 pilotes. Ces derniers représentant quelques 30 nations. Le Mans Classic, c’est aussi un rassemblement impressionnant de clubs de passionnés. Cette année, ils étaient au nombre de 200 pour représenter quelques 60 marques. Si ces chiffres ne vous impressionnent pas assez, les 8 500 voitures présentes avec ces clubs devraient vous faire regretter de n’avoir pas été présent dans la Sarthe.

Les 24 Heures du Mans sont une compétition automobile, Le Mans Classic en est une autre. Ainsi, 9 plateaux compétitions ont fait vibrer le public. L’Automobile avec un grand « A » n’est pas morte en France. La magie a opéré ce week-end faisant oublier ce que les automobilistes passionnés que nous sommes « subissent » au quotidien, ceci la faute à une trop forte répression et au désamour notable de notre gouvernement pour la voiture.

En point d’orgue du Le Mans Classic 2018, les fantastiques Group C ont repris la piste avec, entre autres, les Peugeot 905, Porsche 956 et 962 ou encore Gebhardt C91 de 1991 d’ailleurs victorieuse de la course de 45 minutes. En photo ci-dessus, la Jaguar XJR11 de 1989.

Porsche ne pouvait pas louper cet événement pour ses 70 ans. La parade durant laquelle des Porsche d’antan ont été « escortées » par des modèles modernes restera longtemps dans les mémoires.

Jaguar a également fait résonner son histoire avec de magnifiques modèles comme la Type E et une exceptionnelle parade.

L’hommage aux voitures anciennes dédiées à la compétition, c’est aussi le Concours Le Mans Heritage Club. Il a réuni 24 châssis qui ont tous participé aux 24 Heures du Mans à partir de 1923. Voici les prix décernés par un jury spécialisé :

  •  Best of Show : Toyota 94 CV (ACO)
  • 1er de Classe 1923-1939 : Adler Trumpf Rennlimousine (Adler Real Estate AG)
  • 1er de Classe 1949-1960 : Triumph TRS (Mike Otto)
  • 1er de Classe 1961-1971 : Sunbeam Alpine (Justin Harrington)
  • 1er de classe 1972-1981 : Porsche 930 Turbo (Rolf Sigrist)
  • 1er de classe 1982-1991 : WM Peugeot P88 (Aventure Peugeot Citroën DS)
  • 1er de classe 1992-2018 : Toyota 94 CV (ACO)
  • Prix F.F.V.E. : Tracta Gephi (ACO)
  • Prix F.I.V.A : Simca 8 (Pierre-Olivier Chazette)
  • Prix spécial « Premier Ministre » : WM Peugeot P88 (Aventure Peugeot Citroën DS)
  • Prix spécial Restauration : Ford GT40 (Eric de Caumont)
  • Prix spécial Coup de cœur du jury : DB Coach Gignoux (Guillaume Waegemaker)

Retrouvez les résultats des courses du Le Mans Classic 2018 sur le site de l’organisateur Peter Auto. Pour plongez dans l’univers de Le Mans Classic, voici les plus belles représentantes de l’édition 2018 en vidéo.

Vivement 2020… D’ici là, retrouvez, au terme de cet article, nos plus belles photos du Le Mans Classic 2018.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com – Alexandre Besançon