Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Navya Autonom Cab : le taxi autonome et électrique à Paris en 2018 ?

 
 
    Publié le 9 novembre 2017

Quand la fiction rejoint la réalité… Qui n’a jamais vu dans un film de science-fiction des véhicules sans conducteur en train d’évoluer dans des mégalopoles ? A Paris, mardi 7 novembre, la start-up française Navya a présenté celui qui devrait apparaître dans les rues de la capitale dès 2018. Voici le Navya Autonom Cab, 100% électrique et autonome.

Anne Hidalgo doit être heureuse à l’idée de commander ce véhicule après l’échec de son « plan » Sea Bubbles (à lire ici). Partenaire de Keolys (levé de fonds de 30 M€ en 2016), la filiale de la SNCF, Navya a déjà lancé, depuis sa création en 2014, des essais de cette navette à Paris, Lyon et aux Etats-Unis.

Le Navya Autonom Cab peut accueillir 6 passagers maximum dans un espace où aucun volant n’est utile. Il n’y donc pas de chauffeur. Sa technologie est composée de 10 capteurs de type LIDAR (LIght Detection And Ranging), 6 caméras, 4 autres radars et 2 antennes GNSS ainsi que d’une centrale inertielle.

L’intelligence de l’Autonom Cab lui permet de se faufiler à travers les rues des villes en évitant les embouteillages. Sa vitesse moyenne est de 50 km/h. En pointe, il peut atteindre 90 km/h.

L’arrivée de l’Autonom Cab à Paris est donc programmée pour 2018. « Programmée » mais pas « actée », car la législation est en retard concernant les véhicules autonomes. A ce jour, et en accord avec la  la convention internationale de Vienne, ils ne peuvent rouler sans conducteur. Il reste également un autre aspect à prendre en compte, à savoir le budget nécessaire pour l’acquisition d’un Autonom Cab : entre 230 000 et 250 000 €. Le voici en vidéo lors de sa présentation à Paris.

La rédaction

Photos et vidéo : Navya