Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Police : le radar de toit connecté comme future « arme » anti-contrevenant

 
 
    Publié le 3 décembre 2017

A l’occasion du salon Milipol Paris, événement dédié à la sécurité qui s’est déroulé du 21 au 24 novembre 2017, nous avons découvert le futur des forces de l’ordre française. Ainsi, Thales et Gruau ont présenté conjointement un système qui pourra équiper les toits des voitures de police ainsi que ceux de la gendarmerie nationale. La vidéo-verbalisation en mouvement et connectée en temps réel, c’est pour demain. Un étonnant Peugeot 3008 bi-ton (aux couleurs de la police d’un côté, et de la gendarmerie de l’autre) équipé de cette technologie a ainsi été exposé au parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.

Soyons précis, ce dispositif est au stade de projet mais le site internet du spécialiste de la sécurité, Thales, annonce que ce partenariat avec Gruau a pour but de « développer une nouvelle solution de connectivité pour les véhicules de patrouille du futur, un véritable coffre de toit connecté, afin d’accompagner la transformation digitale des forces de sécurité intérieure. »

D’après notre enquête, ce radar de toit peut lire les plaques d’immatriculation, et tout « voir » à 360 degrés. A bord de ce 3008, il sera même possible de piloter un drone. L’ensemble des données qui sera collecté sur la route pouvant être transmis en temps réel grâce à une connexion haut débit avec la technologie Eji. Cette dernière étant également développée par Thales.

Toujours d’après le site internet de Thales : « Les forces de sécurité verront leurs missions quotidiennes facilitées, la disponibilité des moyens améliorée, l’ergonomie et la sécurité à bord renforcée. » De quoi faire rentrer l’automobiliste dans l’ère du « Big Brother is watching you ».

La rédaction

Photos : LesVoitures.com