Volkswagen Golf GTI Clubsport : 300 chevaux au programme

Voici la nouvelle Volkswagen Golf GTI Clubsport, comprendre la version très sportive de la 8ème génération de la compacte de référence. Dans un monde automobile bridé par des normes écologiques de plus en plus drastiques et la tendance à l’électrification, cette Golf de 300 chevaux fait du bien.

Après les Golf GTI, GTE et GTD dévoilées en début d’année puis, plus récemment, la révélation des déclinaisons SW et Alltrack, la Volkswagen Golf GTI Clubsport vient, bien sûr, se positionner, à ce jour, tout en haut de la gamme Golf, ceci en attendant la GTI TCR. Commençons par présenter son design.

Golf GTI Clubsport

La plus sportive des Golf 8 adopte un bouclier avant qui intègre une très large entrée d’air, ceci comme la Golf GTI. Cependant, pour plus d’agressivité visuelle et permettre de distinguer les deux modèles, la Clubsport bénéficie d’un bouclier avant complètement ouvert pour sa partie basse. A cela s’ajoutent deux appendices aérodynamiques de chaque côté de ce même bouclier. Plus haut, à l’identique de la GTI, on retrouve le fin bandeau lumineux de couleur rouge.

De profil, ce qui saute aux yeux ou presque, c’est l’aspect plus « râblé » de la Volkswagen Golf GTI Clubsport. En effet, l’auto a été abaissée de 15 mm comparativement à la GTI et elle est équipée de jantes spécifiques d’une taille de 19 pouces, ces dernières révélant un dessin dynamique. Toujours de profil, la Golf 8 la plus puissance du catalogue fait apparaître des stickers noirs et gris qui habillent les bas de caisse. On remarque également la présence d’un toit noir.

Golf GTI Clubsport

Vue de l’arrière, la Golf GTI Clubsport révèle un joli becquet arrondi parfaitement intégré. Plus bas, les deux sorites d’échappement sont identiques à celle des la Golf GTI alors qu’un diffuseur plus imposant est, cette fois, propre à la Golf GTI Clubsport pour marquer son caractère.

A l’intérieur de cette Golf GTI Clubsport, place à des sièges sport avec des appuie-têtes intégrés. Ce n’est pas tout car, la sportive est aussi équipée d’autres équipements et finitions exclusives à son rang : volant sport, pédalier au rendu métallique, etc…

Du côté de sa motorisation, la Volkswagen Golf GTI Clubsport embarque le 4-cylindres TSI turbo qui développe donc 300 chevaux pour 400 Nm de couple (Golf GTI : 245 chevaux), le tout étant envoyé aux roues avant. Pour assurer la motricité, la Golf GTI Clubsport dispose d’un différentiel électromécanique et de la suspension pilotée, tous deux gérés grâce au « Vehicle Dynamics Manager » soit, la grande nouveauté de cette Golf. Les trains roulants ont été revus en termes de réglage. Quant à la boîte de vitesses, il s’agit de la DSG mais, elle a fait l’objet d’un savant travail d’optimisation. N’oublions pas de citer un système de freinage également revu.

Enfin, au niveau des performances, cette Golf GTI Clubsport réalise le 0 à 100 km/h en moins de 6 s et est bridée à 250 km/h de vitesse maximale. Il reste à découvrir son tarif et, hélas, son niveau d’émissions de CO2 synonyme de malus écologique sachant qu’elle sera lancée sur le marché en 2021.

La rédaction

Photos : Volkswagen