Aston Martin Rapide AMR : place au sport pour la berline

  Publié le 12 juin 2018 par

Aston Martin offre une cure de jouvence sportive à son plus ancien modèle. Après la DB11 AMR, au tour de la berline familiale Rapide, au style de coupé, de profiter d’attributs agressifs et du badge Aston Martin Racing ainsi que d’une hausse de puissance.

Comme l’Aston Martin DB11 AMR, la Rapide AMR se dévoile au travers d’une livrée « AMR Signature Edition ». Il s’agit précisément d’une sérié limitée. D’autres configurations esthétiques plus sages seront également d’actualité : Standard et Silhouette.

Concernant la Rapide AMR Signature Edition, elle fait la part belle à un traitement sombre principalement pour le toit, les jantes et les échappements à l’identique de la DB11 AMR. Ainsi, les bandes fluorescentes jaunes sont présentes. Mais le plus intéressant est représenté pars les boucliers avant et arrière en fibre de carbone. Ils sont digne d’une voiture de course. Ils transforment littéralement la berline en une « dévoreuse de vibreurs ». Les autres déclinaisons en profitent également.

Le plus impressionnant, c’est peut-être la calandre énorme en nid d’abeilles. Avouons de nouveau que cette « gueule » n’a plus rien à voir avec une familiale aussi prestigieuse soit-elle.

La panoplie sportive de cette Aston Martin Rapide AMR, c’est aussi des jantes de 21″ équipées de Michelin Super Sport, un système de freinage en carbone-céramique, sans oublier des suspensions plus fermes et un abaissement de 10 millimètres.

Sous son capot, l’Aston Martin Rapide AMR renferme un V12 6.0 l atmosphérique de 580 chevaux soit un gain de 24 chevaux comparativement à la Rapide S (556 chevaux). Le couple de la berline sportive étant de 630 Nm. Aston Martin annonce un 0 à 100 km/h abattu 4,2 s.

Aux USA, cette beauté s’affiche à partir de 240 000 $, soit un peu plus de 203 000 €.

La rédaction

Photos : Aston Martin