Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Audi A7 Sportback : le nouveau grand coupé à l’essai en Italie

  Publié le 12 mai 2018 par

La Mercedes-Benz CLS et la BMW Série 6 Gran Coupé n’ont qu’à bien se tenir car la nouvelle Audi A7 Sportback compte bien faire de l’ombre à ses rivales. Nous avons eu l’occasion de tester cette Audi A7 Sportback 55 TFSI Quattro dans sa finition Avus extended. Découvrons celle qui allie parfaitement l’allure sportive d’un coupé au confort accru d’une berline haut de gamme.

Après avoir eu le privilège d’assister à sa révélation à Munich en octobre 2017 (à voir sur : Audi A7 Sportback : coupé somptueux, sportif et high-tech), c’est au bord du lac d’Orta, dans la campagne milanaise, que nous avons pu essayer la nouvelle A7. Cette région offre un décor idéal pour apprécier pleinement la conduite de ce coupé 5 portes qui se mêle parfaitement à l’élégance de l’architecture italienne.

Rien de très nouveau pour le design de la nouvelle Audi A7 Sportback. Ses concepteurs ont fait comme toujours un choix judicieux, à savoir une simplicité épurée qui continue de séduire le grand public. On remarque cependant une forme légèrement plus agressive que la précédente génération. Ce sentiment est du à un élargissement de la calandre, des phares plus « sévères » et la présence de quatre nervures sur le capot. Ces changements s’inscrivent toujours dans la continuité de la marque allemande.

A l’arrière, la bande de LED rouges qui relie les deux phares suit la tendance actuelle, ceux-ci s’animent énergiquement lors du déverrouillage de la voiture. Quant aux dimensions de la nouvelle Audi A7 Sportback , elles respectent de près celles de la version originelle née en 2010 avec une longueur de 4,96 mètres.

Une fois à l’intérieur, l’habitacle est agréable. Les trois écrans viennent couvrir le tableau de bord pour ne laisser plus que quatre boutons manuels dont un seul donne accès à toutes les assistances de la voiture. Le premier écran fait office de cockpit virtuel tandis que les 2 autres, au centre sont tactiles et activent les options de confort ou autres commandes (sièges massants, climatisation, etc…). Quant au grand coffre, il offre 535 litres de volume de chargement, ceci la banquette arrière en place.

Une fois en route, le V6 essence de 340 ch que nous de notre modèle d’essai s’est révélé extrêmement discret en terme de sonorité. L’A7 Sportback est aussi disponible en version diesel avec un V6 3.0 l de 286 chevaux.

La voiture est dynamique sur la route, le V6 est efficace et envoie suffisamment . Ce grand coupé au style fait preuve de sportivité avec ses 340 chevaux et ses passages de rapports au volant. Elle sait aussi être confortable pour les longs trajets. Les quatre roues motrices du système quattro (et directrices en option) donnent la sensation d’avoir une maîtrise parfaite du véhicule. Cependant, avec sa longueur de presque 5 mètres, l’Audi A7 Sportback peine à se faufiler dans les rues du port de Pella.

En matière de performances, l’Audi A7 Sportback 55 TFSI réalise le 0 à 100 km/h en 5,3 s pour une vitesse maximale communiquée pour 250 km/h (bridage électronique). Sur le plan des consommations, Audi annonce 9,3 l/100 km, 5,8 l/100 km et 7,1l/100 km respectivement en cycle urbain, routier et mixte. Notre A7 étant équipée de jantes 20″. Quant aux émissions de CO2, elles sont de 161 g/km émis soit un malus de 4 253 €.

Avant de conclure, n’oublions pas de préciser que l’Audi A7 Sportback ne compte pas moins de 24 capteurs intégrés et dispose de 39 assistances à la conduite, de quoi constituer une véritable expérience de conduite du futur.

Son design sportif et son intérieur moderne font de l’Audi A7 Sportback un élégante et agréable coupé qui sait plus que se défendre sur la route tout en assurant un confort optimal. Notre A7 Sportback 55 TFSI Avus extended s’affiche à partir de 94 500 €.

Essai : Thomas de Chessé

Photos : Audi