Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Audi A7 Sportback : coupé somptueux, sportif et high-tech

 
 
    Publié le 20 octobre 2017

Après une longue première partie de carrière, la nouvelle Audi A7 Sportback vient d’être dévoilée. La première génération est née en 2010 alors que les hautes technologies automobiles étaient à leur balbutiement. L’Audi A7 Sportback 2018 projette de nouveau la marque aux anneaux vers son futur… Nous étions présents à Munich pour la découvrir.

Déjà spectaculaire, le style du grand coupé 4 portes conserve la silhouette originelle. Les dimensions de cette A7 Sportback n’évoluent ainsi que très peu : longueur : 4,97 m – largeur : 1,91 m – hauteur de 1,42 m – empattement : 2,93 m. En termes de design, le long capot, les porte-à-faux réduits le caractérisent toujours. Mais c’est surtout la chute du toit « sans fin » qui impressionne de part son « coup de crayon » qui débute du pare-brise. Audi la présente comme « Une carrosserie 3-en-1 : à la fois coupé, berline et Avant. »

Bien sûr, tout est plus moderne, mais les designers d’Ingolstadt ont réussi le pari de créer une GT qui dégage, excusez l’expression, une sacré personnalité sportive. Cette dernière est générée à tous les niveaux, du capot nervuré, au bouclier avant agressif en passant par un arrière à la « méchante » ligne rouge qui accompagne un proéminent bouclier.

A l’intérieur, place à une ergonomie futuriste. Exit, la molette, le pavé tactile et autres boutons. Ils sont remplacés par trois écrans dont deux tactiles. L’un d’entre eux est l’Audi virtual cockpit de seconde génération : 12,3″ de diagonale à très haute résolution. Au centre de la planche de bord trône le second écran (10,1″). Il permet l’accès à linfo-divertissement. Plus bas, le 3ème écran (8,6″) propose un « interface » dédié au confort, comme pour le réglage de la climatisation par exemple.

Ce grand cockpit high-tech se développe sur 3 fantastiques volumes. Et que dire des finitions et des choix des matériaux : le luxe est au service du confort. Après une certaine continuité pour son dessin extérieur, Audi révolutionne l’habitacle de l’A7 Sportback.

Quant aux aides à la conduite et technologies embarquées, elles sont pléthore ! Audi AI Remote Parking Pilot, Audi AI Remote Garage Pilot, etc.. Contrôleur d’assistance à la conduite centrale (zFAS), scanner laser, multiples caméras et capteurs participent à l’intelligence de cette GT. Mais ce n’est pas tout… 39 autres ADAS tels que l’assistant de conduite adaptatif (ADA) et l’Adaptive Cruise Control (ACC) font de l’A7 Sportback une voiture semi-autonome qui récupère les technologies développées pour l’A8.

Sur le plan mécanique, l’ensemble de la gamme A7 Sportback sera proposée avec un petite système hybride (MHEV) qui est composé d’un moteur électrique de 48 volts. Grâce à ce dernier, le coupé quatre portes peut évoluer en roue libre entre 55 et 160 km/h, ceci le moteur éteint.

La première A7 Sportback qui sera lancée sur le marché sera motorisée par un V6 essence 3.0 l TFSI de 340 ch et 500 Nm de couple. La transmission quattro est assurée par la boîte de vitesse S tronic à 7 rapports. Baptisé 55 TFSI, le bloc offrira de belles performances au coupé : 0 à 100 km/h en 5,3 s et 250 km/h de vitesse maximale. Sur le plan des consommations et des émissions, Audi annonce 6,8 l/100 km et 154 g/km de CO2 émis. Toujours sur le plan mécanique, les suspensions pneumatiques et les 4 roues directrices seront en options.

Plus tard, l’Audi A7 Sportback 50 TDI (V6 3.0 l diesel 286 ch), l’Audi S7 Sportback et l’Audi RS 7 Sportback compléteront la gamme. Sur le plan des tarifs, Audi annonce 67 800 € pour le 55 TFSI pour l’Allemagne. Les premiers coupés A7 Sportback débarqueront en concessions en février 2018. Voici le coupé Grand Tourisme en vidéo.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com et Audi