DS 3 Crossback : style original pour le nouveau SUV

Citroën avait lancé une mode en 2009 avec la première génération de la DS 3. A quelques jours de l’ouverture du Mondial de l’Automobile de Paris, DS, devenue depuis 2014 la marque premium de groupe PSA, lance dans le grand bain le SUV compact DS 3 Crossback.

Petit frère du DS 7 Crossback, le DS 3 Crossback s’étire sur 4,12 m de longueur, ce qui le positionne comme le  plus petit des SUV urbain premium. Même s’il aura à faire face, chez nous, à une concurrence composée des Peugeot 2008 et Renault Captur, c’est surtout sur le terrain des Audi Q2, Mini Countryman et du futur Volkswagen T-Cross que le SUV chic français souhaite s’aventurer.

Conçu sur la  plateforme CMP (Common Modular Platform), le DS 3 Crossback joue la carte d’un style sculptural à tous les niveaux. Original et assumé, le design du petit SUV urbain est assez impressionnant en images. Que l’on aime ou pas (LesVoitures.com aime), ses lignes marquent le renouveau de DS comme pour celles, aussi modernes, du DS 7 Crossback.

De profil, on remarque un rappel au modèle originel. Il est matérialisé par le décrochement qui « casse » visuellement les surfaces vitrées latérales. A l’arrière, avouons que la proposition du bureau de style DS est digne d’un concept-car.

L’habitacle du DS 3 Crossback semble également être à la hauteur de ses prétentions sur un segment au sein duquel chaque détail compte. Unique en son genre, l’atmosphère dégagée par cet intérieur recèle des technologies de pointe notamment en ce qui concerne l’instrumentation 100% numérique.

Du côté de ses motorisations, le SUV urbain DS 3 Crossback sera proposé avec un inédit 3-cylindres 1.2 l PureTech essence de 155 chevaux qui sera associé à la boîte de vitesses EAT8. Deux autres configurations de ce petit bloc seront commercialisées en 100 et 130 chevaux au choix. Concernant le diesel, le 1.5 l BlueHDi (en 100 ou 130 ch) officiera dans la gamme DS 3 Crossback. « Haut sur pattes », le SUV se passera de la transmission intégrale mais pourra être équipé, selon les versions, du système Grip Control.

Pour fin 2019, après avoir débuté sa commercialisation en début de cette même année, DS annonce d’ores et déjà l’arrivée d’une version 100% électrique : le DS 3 Crossback E-Tense d’une puissance de 100 kW (260 Nm de couple), soit l’équivalent thermique de 136 chevaux. La marque française annonce une autonomie de 300 km en cycle WLTP.

Le DS 3 Crossback sera la principale attraction du stand DS à Paris Expo dans le cadre du Mondial (Paris Motor Show du 4 au 14 octobre) où il effectuera sa première mondiale.

La rédaction

Photos : DS Automobiles