Mercedes-Benz GLS 500 4MATIC : l’essai de la « limousine tout-terrain » !

    Publié le 3 janvier 2016

C’est l’essai de « l’étoile noire » que nous vous proposons aujourd’hui. Une arme lourde redoutable, à toute épreuve quand il s’agit de prendre la route ou les chemins. Le GLS est le plus imposant modèle de la gamme Mercedes. Un SUV surtout, bien évidemment, puisqu’il s’agit du successeur du GL. Mais aussi une limousine, reprenant ce S qui fait référence à la berline de luxe devenue la référence du marché. Combinant les points forts de l’un et l’autre de ces modèles, notre super limousine haute perchée dispose de beaucoup d’atouts pour séduire sa clientèle élitiste et exigeante.

Pour ce qui est du design, le GLS reprend les grandes lignes du GL, à peine retouchées. La silhouette est un peu plus anguleuse, la calandre toujours plus imposante, renforçant son air de baroudeur trapu. Les optiques de phare sont également remises au goût du jour, en harmonie avec la gamme actuelle. Le GLS n’est donc finalement qu’un GL relifté. Un changement léger qui lui va à merveille et qui le replace dans l’air du temps, au côté du Range Rover et autres Audi Q7. En termes de gabarit, les trois bêtes sont comparables. Le GL se place entre le Q7 et le Range Rover, à quelques petits centimètres près.

Mercedes-GLS-500-1

Du côté technologique, quelques éléments nouveaux apparaissent également. Le nouveau GLS se base sur la plateforme du GLE, à laquelle on a rajouté de la longeur. Une nouvelle boîte de vitesses automatique à 9 rapports fait également son apparition. Notre GLS d’essai était par ailleurs doté des suspensions pneumatiques AIRMATIC et d’un amortissement piloté. Mû par un V8 biturbo de 4.7 l de cylindrée développant 455 chevaux et 700 Nm de couple, le GLS accomplit l’exercice du 0 à 100 km/h en 5,3 secondes. Un réel exploit, quand on jette un œil à la masse de l’engin qui dépasse les… 2,5 tonnes ! Cet exploit a, vous le devinez, une contrepartie : la bête a soif, et sirote allègrement ses 12 l/100 km en moyenne, no comment… La tenue de route est exemplaire, le GLS est rigoureux en ligne droite comme dans les courbes, et semble se conduire comme un break dont le centre de gravité est pourtant bien plus bas ! « En mode Sport, les performances du GLS sont époustouflantes. Le moteur lui confère des accélérations de coupé sportif, tandis que les suspensions qui s’adaptent en temps réel aux aspérités de la route contiennent le roulis au quasi néant ! » nous confie Laurent Pasquali, notre pilote essayeur. Notons que notre essai a eu lieu également sur route enneigée, un autre terrain de jeu idéal pour le GLS. « La motricité est excellente même sur route enneigée. Le système 4MATIC fait un travail fabuleux, et la souplesse de la boite 9 est idéale dans ces conditions de conduite. » note Laurent.

Mercedes-GLS-500-3

L’intérieur du GLS se distingue principalement par deux traits. Le premier est son habitabilité, qui en fait une véritable « cathédrale roulante ». Les adultes voyageront confortablement qu’ils soient assis devant, sur la seconde rangée ou même correctement en dernière rangée ! Le volume du coffre est au niveau des dimensions de l’engin, allant de 295 l en configuration 7 places à 2 300 l lorsque tous les sièges sont rabattus. Le second est son niveau de finition et de confort, proche de son opulente cousine Classe S. Les suspensions pneumatiques font du GLS un véritable tapis volant, gommant toutes les aspérités de la route. L’insonorisation est des plus réussie, ce qui laissera le passager profiter de son trajet en toute quiétude, admirant la montagne tandis que son chauffeur le mène jusqu’à Courchevel. Ou en profitant de l’excellent système son Bang & Olufsen. Dur dur de récupérer Laurent à la fin de l’essai !

essai-mercedes-benz-GLS-500-2

Le Mercedes-Benz GLS s’offre en France à partir de 88 000 € pour la version 350 d 4MATIC. Le GLS 500 4MATIC débute pour sa part à 119 000 €. A ce prix, autant abandonner ce qu’il reste de bon sens, laisser s’exprimer la passion, et passer du côté obscur de la force en optant pour l’élitiste Mercedes-AMG GLS 63 4MATIC de 585 chevaux (146 000 €) !

Essai et photos : Laurent Pasquali

Texte : Guillaume Ingelaere

  Mercedes-GLS-500-7

Mercedes-GLS-500-4

essai-mercedes-benz-gls-500

Mercedes-GLS-500-5

Mercedes-GLS-500-6-1