Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Ferrari FXX-K Evo : l’Hypercar évolue avec une aérodynamique poussée

 
 
    Publié le 31 octobre 2017

Les Hypercars représentent le summum des technologies que peuvent présenter les constructeurs automobiles. A ce jeu extrême, Ferrari possède depuis 2013 la LaFerrari et ses 963 ch. En 2014, la FXX-K, sa déclinaison uniquement dédiée à la piste, a fait son apparition. Aujourd’hui, le bolide évolue grâce à des optimisations aérodynamiques et un poids revu à la baisse. La Ferrari FXX-K Evo a été présentée ce week-end au Mugello dans le cadre des Finali Mondiali.

L’ultime voiture au « cheval cabré » fait donc dans la démesure, notamment pour l’utilisation de la fibre de carbone. Mais c’est surtout les nouveaux éléments développés dans le but d’améliorer la circulation des flux d’air qui font sensation.

A l’arrière, on trouve ainsi un nouvel double aileron porté par une dorsale impressionnante. Le diffuseur a également été revu.

A l’avant, le bouclier prend des airs (sans faire de jeu de mots) de monoplace de F1 grâce à ses multiples appendices et ailettes. L’aérodynamique active est aussi au programme de « l’engin ». Les entrées d’air ont aussi fait l’objet d’un travail conséquent.

L’ensemble de ces modifications a été obtenu après un an de simulation. Hormis ces avancées qui offrent 23% de gain d’appui comparativement à la FXX K, le bolide profite également d’un nouveau soubassement et de suspensions retravaillées. Pour revenir sur le poids de l’Hypercar, précisons que Ferrari n’avance pas de chiffre sachant que celui de la FXX K est de 1 155 kilos.

Sur le plan de sa motorisation, c’est toujours le V12 de 860 ch (à 9 200 tr/min) qui officie sous le capot arrière. Son couple est de  750 Nm (à partir de 6 500 tr/min). Ce bloc thermique est accompagné par un système électrique de 140 kW de type KERS, soit l’équivalent de 190 ch. Au total, la puissance cumulée est de 1 050 ch pour 900 Nm de couple. Elle est transmise aux roues arrière par une boîte de vitesses 7 rapports à double embrayage proche de celle d’une F1.

En matière de performances, cela se traduit par un 0 à 100 km/h abattu en 2,8 s. Les futurs très heureux acheteurs de cette Hypercar pourront l’utiliser l’année prochaine dans le cadre du programme XX. Concluons avec une vidéo de la FXX-K Evo en test à Monza.

La rédaction

Photos : Ferrari