Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Ford F-150 Raptor : le « pick-up Supercar » à l’essai

 
 
    Publié le 26 septembre 2017

Attention, voici un essai pas comme les autres, celui de la voiture la plus vendue aux Etats-Unis depuis plus de 40 ans. Jusqu’ici rien de bien « méchant » malgré ce succès commercial colossal. Mais, vu de notre continent, et à l’échelle plus réduite de la France, le Ford F-150 est un véhicule hors normes ! Nous avons approché la bête dans sa toute dernière version. Ford ne faisant jamais les choses à moitié, c’est dans sa déclinaison la plus puissante que nous l’avons pris en main.Voici l’essai du Ford F-150 Raptor SuperCab fort de 456 chevaux…

Pour bien situer dans notre monde automobile ce mastodonte, commençons par ses dimensions, car nos images et notre vidéo peuvent « réduire » visuellement son très impressionnant gabarit : 5,6 m de longueur, 2,1 m de largeur et 1,9 m de hauteur. Au-delà de ces chiffres, le F-150 Raptor c’est l’essence même d’un « physique » conçu pour les grands espaces américains. Précisons que notre modèle d’essai est en configuration Supercab aux portes à ouverture antagoniste. Le F-150 Raptor étant également disponible en SuperCrew (double cabine plus grande).

Une fois n’est pas coutume et, toujours dans le but de positionner le F-150 Raptor SuperCab, affichons d’entrée le prix de l’engin aux USA : 49 785 $, soit environ 42 000 € ! Il faudra, en revanche, rajouter la même somme pour l’importer. Passage aux mines, frais de douanes etc… obligent. Pour terminer la présentation du « monstre », sachez que le Raptor accompagne la Ford Mustang et la Ford GT au sein de la famille Ford Performance.

C’est sur l’ancienne base militaire de La Ferté-Gaucher, transformée depuis longtemps en centre d’essais piste et off-road, que nous avons pris les commandes du F-150 Raptor SuperCab. Il faut d’abord grimper à l’intérieur pour accéder à un habitacle au confort assez bluffant pour ce type de véhicule. Les sièges ont fait l’objet d’un travail très soigné pour offrir un maximum de maintien au conducteur et à ses passagers. Mais ne nous éternisons pas sur cet habitacle, passons directement à l’essentiel ! Notons rapidement la présence indispensable d’une caméra à 360° et du système SYNC 3.

Aux commandes du F-150 Raptor, 6 modes de conduite sont disponibles : Normal (pour le quotidien sur route), Sport (pour des performance optimisées sur l’asphalte), Météorologique (pour la pluie, la neige et la glace), Boue et Sable, Baja (sport tout-terrain en désert), Rock (franchissements extrêmes, rochers, etc…). Ces modes gèrent automatiquement les configurations 2H, 4A, 4L et 4L. Un système de blocage du différentiel arrière est également présent.

Technologiquement, le pick-up américain est des plus évolués. Son électronique peut être considérée comme extrêmement intelligente. Lors des franchissements, elle offre une sécurité qui pourrait presque permettre à un novice ou à un adolescent en conduite accompagnée de passer partout ! Le F-150 arrache tout sur son passage avec douceur et une sérénité déconcertante à rouler sur les pistes cyclables de Paris en totale décontraction ! Cette sensation de facilité est littéralement impressionnante. Souvent, ce sont la vitesse et le grip qui marquent les esprits lors d’essais de Supercars. A l’opposé, et, même à très faible allure, le ressenti au volant en descente, dévers et dans n’importe quelle condition off-road, procure un plaisir identique à bord du F-150 Raptor !

Sa boîte de vitesses automatique à 10 rapports est d’ailleurs digne d’une Supercar. Sa rapidité est exemplaire surtout en mode Baja ! On entre alors dans le domaine de la compétition tout-terrain. La pédale d’accélérateur devient hyper sensible. Palettes en mains, il suffit alors d’appuyer méchamment sur la pédale de droite pour « toucher » au summum de ce que propose ce « Toy for Boy ». Le couple du F-150 Raptor est de 510 lb-ft soit 691 Nm et ses 450 HP une fois convertis en chevaux en donnent 456. Soyons précis, respectons le « pick-up Supercar ».

Quant à ses suspensions, les FOX Racing Shox, elles génèrent ce que nous nous permettrons de qualifier de « souplesse raide » bluffante assurant confort et la possibilité de passer très vite sur des terrains comparables à ceux du Dakar !

Que dire du moteur qui propulse le Ford F-150 Raptor, le V6 3.5 l EcoBoost ? Souple, généreux, linéaire jusqu’en haut des tours. Bien aidé par la boîte de vitesses, il fait oublier les 2 000 kilos de l’engin. Il est ni plus ni moins que le bloc de la Ford GT. Pour être tout à fait précis, 60% de ses pièces sont communes aux deux voitures. On aurait peut-être apprécié une sonorité plus marquée. Sachant que le F-150 Raptor doit évoluer en ville aux USA, nous comprenons aisément que le bruit du V6 ait été dompté.

Pour conclure cette prise en mains du F-150 Raptor, sachez qu’une version radicale préparée par Shelby vient d’être lancée en Amérique du Nord, à savoir le Shelby Baja Raptor (en photo ci-dessous). Sa puissance : plus de 520 chevaux !

Retrouvez d’autres photos du Ford F-150 Raptor en France ci-dessous, au terme de cet article.

Texte et essai : Frédéric Lagadec

Photos et vidéo : LesVoitures.com et Shelby