Formula E – ePrix de Mexico : incroyable victoire de Lucas di Grassi

Au Mexique, la 4ème manche du championnat Formula E a offert un final dont chaque passionné de Sport Auto rêve. La victoire s’est en effet jouée sur la ligne d’arrivée lors de l’ePrix de Mexico. Lucas di Grassi (Audi Sport ABT Schaeffler) signe son premier succès de la saison devant António Félix da Costa (BMW I Andretti Motorsport) et Edoardo Mortara (Venturi).

Dès le départ, le ton de l’ePrix de Mexico était donné avec les gros coups de freins exécutés par les pilotes au premier virage. A l’extinction des feux, le poleman, Pascal Wehrlein (Mahindra Racing), avait pourtant réussi a gardé sa position de tête. Derrière lui, Lucas di Grassi, qui s’est élancé de la 2ème place sur la grille, s’est littéralement fait chiper sa place au freinage par Oliver Rowland (Nissan e.dams). Ce dernier ayant pris le départ de la seconde ligne derrière Felipe Massa (Venturi).

Pascal Wehrlein a rapidement mis de la distance avec ses poursuivants mais, hélas pour l’Allemand, l’ePrix de Mexico a été interrompu au 2ème tour par un Full Course Yellow puis un un drapeau rouge. C’est l’énorme accrochage entre Nelson Piquet (Jaguar Racing) et Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) qui a obligé les commissaires de course a stoppé la course. Le Brésilien s’est envolé après avoir percuté la monoplace électrique du champion de la Formula E 2017/2018. Alexander Sims (BMW I Andretti Motorsport) a également été impacté par cet accident. Fort heureusement, tous les pilotes s’en sont sortis indemnes. A noter que Vergne et Sims ont même pu repartir après les 20 minutes d’interruption de l’ePrix, car les équipes ont utilisé ce temps pour réparer les monoplaces.

A la reprise de la course, Pascal Wehrlein conserve le leadership de l’ePrix mais Oliver Rowland et Lucas di Grassi se font de plus en plus pressants sur lui. A quelques 15 minutes du drapeau à damier, Sébastien Buemi (Nissan e.dams) et Antonio Felix da Costa réussissent à revenir au contact des trois hommes de tête.

Profitant d’une erreur d’Oliver Rowland, Lucas di Grassi s’empare de la 2ème place avant de revenir à vive allure sur Pascal Wehrlein. C’est alors que l’inattendu se produit dans les derniers virages avant l’arrivée. Les batteries vides, les deux Nissan e.dams finissent sur leur élan. Lucas di Grassi tente alors de faire l’intérieur au dernier virage à Pascal Wehrlein. Ce dernier, touché également pas un manque de puissance électrique, voit Lucas di Grassi le dépasser sur la ligne ! Pire, Pascal Wehrlein a ensuite écopé de 5″ car il a coupé la ligne de course en oubliant la chicane lors du dernier tour.

Retrouvez le résultat complet de la course sur : ePrix de Mexico.

Au classement général provisoire des pilotes, Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing), 4ème lors de l’ePrix de Mexico, conserve les devants avec 53 points. António Félix da Costa suit avec 46 points. Sam Bird est 3ème (45 points). Grâce à sa victoire, Lucas di Grassi est 4ème (34 points) alors que Jean-Eric Vergne (28 points) est déjà loin à la 8ème place.

Retrouvez, ci-dessous en vidéo, les meilleurs moments de l’ePrix de Mexico.

Rendez-vous le 10 mars à Hong Kong pour le prochain ePrix.

La rédaction

Photos : Formula E et Audi Sport