GT Tour – Magny-Cours : retour sur un incroyable weekend dominé par l’Audi du duo Lunardi/Abril !

  Publié le 10 septembre 2013 par

Le circuit de Nevers Magny-Cours ne connaît plus la F1 depuis le dernier Grand Prix de 2008 mais les deux courses à rebondissements de la 5ème étape du GT Tour nous ont rappelé le GP de 1999 ! Cette année là Frentzen s’imposa sous le déluge devant Häkkinen après une course d’anthologie. En 2013, le duo Lunardi/Abril réalise le doublé à bord de l’Audi R8 LMS Ultra #36 après deux courses disputées jusqu’au bout. Retour sur « leur » weekend…

– Résumé de la course 1 (samedi 7 septembre 2013) :

Auteur de sa première pole de la saison avec l’Audi/Saintéloc, David Hallyday prend un excellent départ. A ses côtés sur la première ligne à bord de la McLaren/Sébastien Loeb Racing #8, Laurent Pasquali cède deux positions au profit des McLaren/ART Grand Prix de Gilles Vannelet et Grégoire Demoustier. Au cœur du peloton, sous une pluie battante, les mouvements sont nombreux. La BMW/TDS Racing ne peut éviter les embûches et repart après la meute.

gt-tour-magny-cours-2013-audi-mclaren

La bataille s’engage en tête, avec Grégoire Demoustier qui passe coup sur coup Gilles Vannelet et David Hallyday pour prendre les commandes dans la deuxième boucle. Il est imité par Gilles Vannelet dans la boucle suivante, les deux McLaren/ART Grand Prix survolent les débats ! A quelques encablures, Eric Cayrolle grimpe au quatrième rang après une belle bataille avec la Nissan/JMB Racing de Jody Fannin. Suivent Vincent Abril (Audi/Speedcar) et Jean-Luc Beaubelique (Ferrari/Sofrev-ASP). Laurent Pasquali perd quant à lui plusieurs positions après un tête à queue, conséquence d’un contact dans le premier tour.

gt-tour-magny-cours-2013-art-grand-prix-mc-laren-mp4-12c-gt3-vannelet-leclerc

La hiérarchie évolue constamment et un homme remonte fort : Henry Hassid, pointe au-delà de la 2ème place à l’issue du premier tour, a déjà retrouvé le Top 10 ! Après plusieurs dépassements, il est même 7ème. Les arrêts au stand se profilent alors pour les concurrents et c’est David Hallyday, redevenu 2ème après un tête à queue de Gilles Vannelet, provoqué par un retardataire, qui lance ces changements de pilotes.

gt-tour-magny-cours-2013-audo-r8-lms-ultra-sainteloc-guilvert-hallyday

Compte tenu du handicap-temps et de la stratégie des équipes, les deux McLaren/ART Grand Prix reviennent en piste aux commandes, avec Ulric Amado devant Antoine Leclerc. Troisième à bord de l’Audi/Saintéloc, Grégory Guilvert ne peut contenir l’attaque de la BMW/TDS pilotée par Ludovic Badey. Suivent la Ferrari/Sport Garage #27 et la Nissan/JMB Racing, toujours au coude à coude, et l’Audi/Speedcar. A son volant, Dino Lunardi cravache et trouve l’ouverture sur ses rivaux directs pour intégrer le tiercé de tête.

gt-tour-magny-cours-2013-jmb-racing-nissan-gt-r-gt3

Devant, les écarts se réduisent alors qu’il reste 20 minutes de course. Ludovic Badey a comblé son retard sur les McLaren/ART Grand Prix. Il dépasse dans un premier temps Antoine Leclerc, qui doit également abdiquer devant Dino Lunardi. Badey ne s’arrête pas et recolle à Amado. Les deux hommes se rendent coup pour coup et la BMW/TDS Racing parvient à s’emparer du leadership à seulement sept minutes du drapeau à damiers. La course n’est pas terminée pour autant. En un tour, Lunardi attaque avec succès Amado puis Badey. Personne ne reverra l’Audi du team Speedcar !

Après soixante minutes de folie, Speedcar décroche sa deuxième victoire avec l’Audi R8 LMS ultra de Vincent Abril et Dino Lunardi, tandis que TDS Racing empoche son second podium avec la BMW Z4 de Henry Hassid et Ludovic Badey. Mais un nouveau rebondissement intervient dans le dernier tour : la McLaren/ART d’Ulric Amado est victime d’un problème mécanique et c’est finalement la Ferrari/Sofrev-ASP de Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort, tous les deux auteurs d’une remontée incroyable, qui aggrippe inextremis la troisième marche ! Antoine Leclerc et Gilles Vannelet se classent 4ème après une belle course, devançant l’Audi/Saintéloc de Mathieu Jaminet et Marc Sourd, qui a réalisé un excellent retour. Suivent la Ferrari/Sport Garage d’Eric Cayrolle et Arno Santamato, toujours fidèles au poste, et la seconde R8 LMS ultra de Saintéloc confiée à David Hallyday et Grégory Guilvert.

gt-tour-magny-cours-2013-sofrev-asp-fabien-barthez-moullin-traffort

– Résumé de la course 2 (dimanche 8 septembre 2013) :

C’est sur une piste sèche, mais piégeuse de par quelques gouttes, que le départ est donné. Laurent Groppi, qui a décroché sa première pole de la saison, s’élance parfaitement avec la Ferrari/Sport Garage. Il est suivi d’une autre 458, celle de Morgan Moullin-Traffort, et de l’Audi/Speedcar de Dino Lunardi qui a pris le meilleur, tout comme la Porsche/Pro GT de Franck Perera, sur l’Audi/Saintéloc de Mathieu Jaminet. Si le premier tour est mouvementé, aucun accrochage est à signaler : seul Grégory Guilvert perd plusieurs positions après être sorti large du premier virage pour éviter un contact.

gt-tour-magny-cours-2013-lunardi-abril-speedcar-audi-r8-lms-ultra-GT3-67

Le classement évolue aux portes du Top 10, tandis que devant, les deux hommes de tête que sont Laurent Groppi et Morgan Moullin-Traffort, se rendent coup pour coup au niveau chronométrique. Mathieu Jaminet, lauréat de la Peugeot RCZ GT Academy remonte quant à lui dans la hiérarchie, réintégrant le quinté après deux dépassements dans le baquet de l’Audi #82. Arno Santamato, Ferrari/Sport Garage #27, se hisse pour sa part au 6ème rang.

gt-tour-magny-cours-2013-f458-gt3-sport-garage

Alors que les batailles en petit groupe gagnent en intensité, la pluie fait son apparition de manière significative et l’Audi/Saintéloc de Fabrice Rossello sort violemment de la piste à la fin du premier quart d’heure. Certains concurrents rentrent immédiatement aux stands, tandis que d’autres patientent quelques tours, à l’instar de Franck Perera Un aspect stratégique qui aura d’importantes conséquences au classement. 13ème sur la grille, la McLaren/Sébastien Loeb Racing d’Anthony Beltoise s’empare des commandes après 27 minutes de course, devant la McLaren/ART Grand Prix d’Ulric Amado, toujours en slicks, et la Ferrari de Morgan Moullin-Traffort. Le leader du championnat prend la tête deux tours plus tard. Suivent Mathieu Jaminet, auteur d’un solide relais, Laurent Groppi, Dino Lunardi et Franck Perera.

gt-tour-magny-cours-2013-ferrari-f458-gt3-sofrev-asp-barthez

La vague des arrêts au stand intervient peu après la mi-course. C’est la Ferrari/Sport Garage #28, désormais pilotée par Gilles Duqueine, qui ressort première. A bord de l’Audi/Saintéloc #82, Marc Sourd prend les commandes dans des conditions toujours délicates, mais il part en tête à queue dans la boucle suivante. La bataille fait alors rage entre Duqueine, poursuivi par la McLaren/Loeb Racing de Laurent Pasquali et la Porsche/Pro GT #1 de Philippe Giauque.

gt-tour-magny-cours-2013-pasquali-beltoise-mclaren-mp4-12c-gt3-serbastien-loeb-racing-team

A un peu plus d’un quart d’heure du terme, Laurent Pasquali se hisse au sommet de la hiérarchie, trouvant l’ouverture sur Gilles Duqueine. Il est rapidement imité par Philippe Giauque qui attaque Pasquali deux tours plus tard. Après une poussette qui provoque un tête à queue de son vis à vis, le pilote suisse endosse le statut de leader… avant d’écoper d’une pénalité. Bien remonté au volant de l’Audi/Speedcar, Vincent Abril tire les marrons du feu et file vers la victoire. Il reste alors six minutes. Le podium n’est pas encore déterminé. Laurent Pasquali parvient à revenir au deuxième rang, avant de devoir abdiquer sur l’Audi/Saintéloc de David Hallyday, auteur d’un retour époustouflant sur la feuille des temps, et la Porsche/Pro GT de Philippe Giauque.

gt-tour-magny-cours-2013-pro-gt-by-almeras-porsche-991-gt3-perera-giauque

Vincent Abril et Dino Lunardi remportent donc leur troisième course de la saison, la deuxième ce week-end pour l’Audi du Team Speedcar ! David Hallyday et Grégory goûtent enfin au podium, devant Philippe Giauque et Franck Perera. Laurent Pasquali et Anthony Beltoise échouent finalement à la quatrième place malgré une très belle prestation. Ils précèdent Gilles Duqueine et Laurent Groppi, ainsi que Fabien Barthez et Morgan Moullin-Traffort, qui restent solidement en tête du Championnat de France GT.

Après les deux courses de Magny-Cours, le duo Barthez/Moullin-Traffort est toujours en tête du classement « pilotes » avec 141 points devant Laurent Pasquali et Anthony Beltoise qui comptent 103 points. Grâce à leur doublé Vincent Abril et Dino Lunardi pointent à la 3ème place avec  98 points. Ils sont suivis de très près par Grégoire Demoustier et Ulric Amado (95 points). Voici le résumé « vidéo » des deux courses.


GT Tour Magny-Cours 2013 – GT par FFSA-tv

Prochaine étape du GT Tour les 12 et 13 octobre à Lédenon, le « grand huit » de la région nîmoise !

En marge du championnat de France GT FFSA, Sébastien Loeb a participé à la Supertourisme 2 litres avec la victoire lors de la course 1.

gt-tour-magny-cours-2013-mitjet-sebastien-loeb

Retrouvez d’autres clichés du championnat de France GT au terme de cet article.

La rédaction

Photos : Steve Arrignon

gt-tour-magny-cours-2013-bmw-z4-gt3-Hirschi

gt-tour-magny-cours-2013-laurent-pasquali-anthony-beltoise-mclaren-mp4612c-gt3-loeb-racing-team

gt-tour-magny-cours-2013- (5)

gt-tour-magny-cours-2013- (33)

gt-tour-magny-cours-2013- (34)

gt-tour-magny-cours-2013- (46)

gt-tour-magny-cours-2013-dino-lunardi

gt-tour-magny-cours-2013-ferrari-458-italia-gt3

gt-tour-magny-cours-2013-lamaborghini-gt3-autovitesse

gt-tour-magny-cours-2013-laurent-pasquali

gt-tour-magny-cours-2013-maroc-mclaren-mp4-12c-gt3-loeb-racing

gt-tour-magny-cours-2013-nissan-gt-r-gt3-jmb-racing

gt-tour-magny-cours-2013-mclaren-mp4-12c-gt3-maroc-loec-racing-GT3-2

gt-tour-magny-cours-2013-porsche-991-gt3-perera

gt-tour-magny-cours-2013-vannelet-leclerc-mclaren-mp4-12c-gt3

gt-tour-magny-cours-2013-nissan-jmb-racing-gt-r-gt3-55

gt-tour-magny-cours-2013-audi-r8-lms-ultra-speedcar-abril-lunardi-couv