Nissan Juke : descendance plus qu’assurée

Après une petite décennie passée à, malgré tout, fasciner par une ligne résolument moderne, le Nissan Juke a su marquer sa génération de crossovers urbains. Vendu à près d’un million d’exemplaires en Europe, il méritait enfin de se refaire une jeunesse digne de ce nom. Nous l’avons attendu et le voici enfin révélé. Passons-le en revue.

Tout d’abord, notre premier coup d’oeil sur le Nissan Juke 2 tombe en admiration à la vue de cette face avant certes, d’une part dans l’air du temps mais, à la fois extrêmement en avance avec de nouvelles propositions stylistiques. Et cela tout en gardant l’ADN Nissan à travers une signature visuelle à LED des plus évocatrices.

Le profil du nouveau Nissan Juke, quant à lui, reste assez proche de la première génération malgré une dizaine de centimètres gagnés et un diamètre de jantes passé au 19″ plus actuel.

Nissan Juke

En revanche, concernant la partie arrière anciennement très proche d’une sorte de 370Z rondouillarde, elle se fait une véritable identité avec ce nouveau design au niveau des feux arrière plus horizontaux et une jupe arrière en plastique noir qui vient surélever la ceinture de caisse.

Nissan Juke

Ajoutons à cela les montants de portes et pavillon noir brillant qui injectent la dose de sportivité nécessaire. Le tout donne une sérieuse impression de dynamisme qui fait de ce crossover urbain une nouvelle référence visuelle.

Nissan Juke

A l’intérieur, cette nouvelle génération franchit un cap, sans nul doute inaccessible il y a dix ans en arrière. L’atmosphère très standard du premier Juke laisse place à un véritable habitacle de caractère qui assume sa position de « dame de la ville » avec tous ses attributs et effets de style qui permettent alors d’offrir un univers coloré et qualitatif et cela sur l’ensemble d’un habitacle qui comprend évidemment un volume de chargement en hausse de 20% avec 422 litres. Rien ne semble alors manquer.

D’un point de vue mécanique et technologique, là encore les évolutions font passer le Juke dans une nouvelle sphère plus en phase avec son temps. A commencer par le désormais traditionnel downsizing qui ouvre la porte au DIG-T 117 1.0 l 3-cylindres suralimenté associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou, dans le meilleur des cas, à la boîte à double embrayage à 7 rapports. Une mécanique tout à fait adaptée à la fameuse conduite assistée Nissan ProPilot. Un développement qui, à n’en pas douter, est abouti de la meilleure des manières.

Nissan Juke

Pour ce qui est de l’omniprésence de la vision Nissan Intelligent Mobility, le Juke en est un véritable concentré de tout ce qui se fait de mieux à ce jour. Une technologie de sécurité à outrance associée à un infodivertissement NissanConnect offrant un écran tactile 8″ et un écran de rappel de 7″ entre les compteurs. Une interface largement cohérente pour exploiter les dernières technologies Apple CarPlay ou Android Auto.

Nissan Juke

Et ceci ne semble être qu’une succincte énumération qui se devrait d’être bien plus fastidieuse si nous souhaitions faire le tour de ce phénomène crossover du segment B. Un constat qui, finalement, place ce nouveau venu en tête de liste. Il faudra patienter encore jusqu’au mois de novembre pour jouir pleinement de cette nouvelle génération du Juke dite Première Edition, à condition bien sûr de vous acquitter de 27 990 € pour la version en boîte manuelle ou encore 29 490 € pour profiter de la boîte double embrayage DCT. Tenez bon sachant que le Nissan Juke se positionne comme concurrent direct aux nouveaux Peugeot 2008 et Renault Captur.

Texte : Guillaume Pons

Photos : LesVoitures.com

Nissan Juke Nissan Juke