Sans aucune surprise, Anne Hidalgo est bien candidate à un nouveau mandat en tant que maire de Paris. Sans surprise également mais, pour le plus grand malheur des automobilistes, Hidalgo compte principalement sur un programme écologique pour être réélue en exprimant qu’elle souhaite une « ville 100% vélo ».

La transformation de la capitale est en marche depuis quelques années et les travaux d’aménagements ne devraient pas s’arrêter de sitôt si l’on se base sur les propos tenus par Anne Hidalgo auprès de nos confrères du journal Le Parisien. On savait déjà que les Jeux Olympiques Paris 2024 sont une priorité pour l’actuelle maire de Paris qui en profitera pour sortir les véhicules dits polluants de la capitale et, elle souhaite aller beaucoup plus loin : « C’est une course contre la montre. Nous avons dix ans pour agir face à l’urgence climatique. » Rappelons, si cela est encore nécessaire, que celle qui a été élue en 2014 souhaite bannir les véhicules thermiques de Paris à l’horizon 2030.

Anne Hidalgo

Il y a quelques jours, Anne Hidalgo a profité de la présentation de son programme pour lancer ses nouvelles idées pour un Paris sans voiture. Cela passera logiquement par la création de nouvelles pistes cyclables. Etant donné que l’on ne peut pas « pousser » les trottoirs pour faire de la place aux vélos, Hidalgo souhaite bénéficier des zones nécessaires « en gagnant sur les places de stationnement ».

Anne Hidalgo

Parmi les autres nombreuses propositions « anti-voiture » présentées par Anne Hidalgo, on trouve des projets de création de « forêts urbaines », notamment sur le parvis de l’Hôtel de Ville, au niveau de la gare de Lyon et pour le secteur de l’Opéra. Ces plans rejoignent celui déjà connu pour transformer le secteur du Trocadéro et de la Tour Eiffel en jardin.

Concernant le centre de Paris, Anne Hidalgo va encore plus loin en souhaitant une circulation « limitée aux riverains, aux taxis et aux navettes électriques ». Bien sûr, les véhicules utilisés pour les livraisons et ceux des services d’urgence pourront toujours circuler dans les 1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissements de Paris. Dans le viseur de la Mairie de Paris, la porte de la Chapelle est aussi concernée avec un plan de végétalisation globale (photo ci-dessus).

Texte : Frédéric Lagadec

Photos : Mairie de Paris et LesVoitures.com

Frédéric Lagadec

Associé, Rédacteur en Chef. Véritable passionné animé par le Sport Automobile, Frédéric évolue sur les circuits depuis 2008. Membre fondateur de l’entreprise, Il est en charge de la ligne éditoriale du média LesVoitures.com depuis 2013.