Radars : hausse de 10% de leurs recettes en 2017

  Publié le 24 mai 2018 par

Publiée le mercredi 23 mai par la Cour des comptes, la  note d’analyse de l’exécution budgétaire 2017 concernant la « Mission Contrôle de la circulation et du stationnement routiers » fait apparaître 1 978,2 millions de revenus tous PV confondus en 2017. Les radars automatiques ont quant à eux rapportés plus de 1 013,2 M€ soit près d’un milliard.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, les 10% affichés dans la dernière colonne à droite du tableau ci-dessous concernent donc uniquement les systèmes décris sur le document officiel du ministère des Finances :  « Contrôle automatisé (radars vitesse, contrôles feux rouge et passage à niveaux) ».

Le but du gouvernement et de la Sécurité routière est bien sûr de baisser le nombre de victimes sur nos routes. Mais, étonnamment, la Cour des comptes n’évoque pas la NDC (Non Désignation du Conducteur) qui rapporte une manne conséquente à l’Etat puisque son montant forfaitaire est de 675 €. La NDC étant depuis sa mise en place très critiquée et surtout considérée comme illégale par de nombreux avocats. La Note d’analyse de l’exécution budgétaire 2017 – Mission Contrôle de la circulation et du stationnement routiers indique juste une « forte augmentation des courriers, sans que la Cour soit en mesure d’identifier sa part dans l’augmentation globale. » et que « le nombre de lettres de retrait de points a fortement augmenté en 2017 (+6,5 % entre 2015 et 2016 et + 35,5 % entre 2016 et 2017). »

La rédaction

Source : Cour des comptes