Voitures-radar : elles seront 450 sur nos routes en 2021

Ceux qui nous lisent régulièrement voient, en ce moment, souvent revenir le PLF 2021 (Projet Loi de Finances) dans nos colonnes, ceci au sujet du malus écologique et du malus au poids. Le PLF, présente également les futurs dispositions que souhaitent mettre en place le gouvernement en matière de « structures et dispositifs de sécurité routière ». Ainsi, la présence de voitures-radar devrait largement s’intensifier sur nos routes l’année prochaine.

Ainsi, un document du PLF 2021 fait apparaître que 450 voitures-radar, anciennement appelés les Radars mobiles de Nouvelle Génération (RMNG) seront, à terme, sur nos routes. D’après le site officiel de la Sécurité routière qui n’est clairement pas à jour, il est indiqué : « 383 véhicules étaient déployés au 1er juillet 2017 ». En effet, en 2020, ce sont déjà 402 voitures-radar qui circulent en France dont 362 confiées à des entreprises. On y vient sachant que les autres systèmes plus classiques, comme, par exemple, les radars tourelles, vont aussi être déployés en masse sur les bord de nos routes.

Dans le détail des 450 voitures-radar ou, radars mobiles mobiles, qui évolueront, au total, sur notre territoire, 233 seront gérées par le secteur privé, autrement dit des sociétés dont les salariés conduiront les voitures-radar en tant qu’automobilistes vérifiant si les autres automobilistes respectent les limitations de vitesse.

Pour l’état, tout l’intérêt de passer par des prestataires privés réside dans le fait que cela permet notamment aux forces de l’ordre de se concentrer sur d’autres missions. De plus, les conducteurs de voitures-radar privées sont en mesure de rouler beaucoup plus longtemps que les policiers ou autres gendarmes, à savoir, 5H30/jour ! De quoi récupérer encore plus de revenus. Pour rappel, les radars automatiques ont permis à l’Etat de remplir ses caisses à hauteur de 760 M€ en 2019 (à découvrir ou redécouvrir en cliquant ici).

Enfin, rappelons que les voitures-radar circulent seulement dans quelques régions : Normandie, Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Bretagne. Puis, l’année prochaine, les régions suivantes accueilleront les radars mobiles mobiles : Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Nouvelle-Aquitaine et Grand-Est. Vous êtes prévenus…

La rédaction

Photos : LesVoitures.com