Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Voitures-radars privées : elles entrent en service lundi

  Publié le 20 avril 2018 par

En expérimentation depuis plusieurs mois, les voitures-radars conduites par des prestataires privés entreront en service le lundi 23 avril 2018. C’est à Evreux que ce nouveau dispositif de contrôle des excès de vitesse a été officialisé aujourd’hui par la Sécurité routière et le Ministère de l’intérieur.

Dès lundi, les voitures-radars privées flasheront donc pour la première fois en France. Après les prestataires privés qui contrôlent le bon paiement des stationnements notamment à Paris, la répression automobile passe de nouveau en partie dans les mains de sociétés privées. L’objectif du gouvernement est clair : augmenter la possibilité de flasher de 2 à 12 millions de fois même si, techniquement parlant, aucun flash n’est émis.

Le radar est ainsi situé dans le bouclier avant alors que la photo est prise de l’intérieur de la voiture. Le dispositif qui est embarqué dans des voitures banalisées est également capable de contrôler les vitesses dans les deux sens de circulation (vidéo ci-dessous). La voiture-radar privée évoluera environ 8 heures par jour et sur n’importe quel type de route. En comparaison, les fonctionnaires de l’Etat ne roulent qu’environ 1h47 par jour.

 

Une fois l’excès de vitesse établi, le Centre national de traitement des infractions routières de Rennes recevra les informations précises sur l’infraction relevée. Des policiers se chargeront alors de la verbalisation. Sous 15 jours, l’automobiliste recevra son PV.

Le département de l’Eure sera le premier a bénéficié de ce nouveau type de contrôle avec 26 voitures-radars privées appartenant à Mobiom, l’entreprise choisie pour la Normandie. D’ici 2020, ce seront 383 voitures-radars privées qui seront mises en service en remplacement, à terme, de celles utilisées par les forces de l’ordre actuellement.

La rédaction