Formula E – ePrix de Paris : Sébastien Buemi fait briller Renault à domicile !

Et de 5 pour Sébastien Buemi qui marque un peu plus de son empreinte la saison 2016/2017 de la Formula E. A Paris aujourd’hui, le pilote Suisse n’a pas tremblé s’adjugeant la pole position puis la victoire !

Seulement 6 millièmes de seconde ont séparé Sébastien Buemi (Renault e.dams) et Jean-Eric Vergne (Techeetah) suite à la Super Pole. Au départ, le pilote Toyota en FIA WEC a pris quelques secondes d’avance mais la « menace Vergne » était bien présente jusqu’au 34ème tour… A la 3ème place, José Maria Lopez (DS Virgin Racing) était également dans le rythme pour tenter de monter sur le podium.

2016/2017 FIA Formula E Championship. Qatar Airways Paris ePrix, France. Saturday 20 May 2017.Sebastien Buemi (SUI), Renault e.Dams, Spark-Renault, Renault Z.E 16, leads Jean-Eric Vergne (FRA), Techeetah, Spark-Renault, Renault Z.E 16, at the start of the race. Photo: Alastair Staley/LAT/Formula E ref: Digital Image _X0W5261

Derrière, Nicolas Prost (Renault e.dams), parti de la 10ème place sur la grille, et Lucas di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport), 11ème des qualifications, ont animé la course. Le pilote brésilien, très agressif pour remonter, en a perdu le bout du museau de sa Formula E suite à un choc. Plus tard, il a été impliqué dans un accrochage avec Antonio Felix da Costa (Andretti) qui déclencha un Full Course Yellow.

formula-e-paris-eprix-2017-139

Cette première neutralisation sous régime de drapeaux jaunes a engendré une valse de changements de monoplace dans les stands. Seul Mike Conway (Faraday Future Dragon Racing) décida de rester en piste dans les rues de Paris. A la relance au 16ème tour, Conway pointait en tête devant Buemi, Vergne et Lopez.

formula-e-paris-eprix-2017-119

Quelques tours plus tard, le pilote Faraday Future Dragon Racing s’engage à son tour dans la voie des stands, rendant logiquement le leadership de l’épreuve parisienne à Sébastien Buemi. Trops pressés de changer de voitures, les manœuvres trop rapides de Lucas di Grassi et Adam Carroll (Panasonic Jaguar Racing) n’ont pas échappé aux commissaires qui les ont sanctionné d’une pénalité (drive-through) pour non-respect du temps minimum lors du changement de monoplace. Le Brésilien était loin du chrono imparti avec 8 s d’avance.

formula-e-paris-eprix-2017-122

Nouveau rebondissement au 34ème lorsque Jean-Eric Vergne envoie sa monoplace dans le mur au niveau du rond-point de la place des Invalides, probablement à cause d’un problème mécanique. S’en suit, l’entrée en piste de la voiture de sécurité. 3 tours plus tard, la course est relancée. Alors, Buemi garde l’avantage sur Lopez et Nick Heidfeld (Mahindra Racing). Puis quelques instants après, Lucas di Grassi se loupe au freinage et termine dans les Tecpro du virage N°8. La BMW i8 Safety Car fait son retour immédiatement en piste pour garder derrière elle les pilotes dont les positions ne changeront pas jusqu’au drapeau à damier. A noter que Daniel Abt (ABT Schaeffler Audi Sport) n’a pas franchi la ligne d’arrivée suite à un problème technique. Quant à Nicolas Prost, il termine 5ème.

Le classement complet de l’ePrix de Paris 2017 est disponible ici.

formula-e-paris-eprix-2017-96

Cette  nouvelle victoire de Buemi lui permet de creuser l’écart avec Lucas di Grassi au classement général des pilotes. Le Suisse compte désormais à son compteur 132 points contre 89 pour di Grassi. Nicolas Prost est 3ème (58 points).

2016/2017 FIA Formula E Championship. Qatar Airways Paris ePrix, France. Saturday 20 May 2017. Jose Maria Lopez (ARG), DS Virgin Racing, Spark-Citroen, Virgin DSV-02, Sebastien Buemi (SUI), Renault e.Dams, Spark-Renault, Renault Z.E 16, and Nick Heidfeld (GER), Mahindra Racing, Spark-Mahindra, Mahindra M3ELECTRO, celebrates on the podium. Photo: Sam Bloxham/LAT/Formula E ref: Digital Image _W6I9674

LesVoitures.com était sur place aujourd’hui sur cet ePrix parisien. Nous avons pu constater de nombreuses améliorations en termes de visibilité pour les spectateurs comparativement à l’ePrix 2016 très décevant. Ainsi, les spectateurs présents en masse ont profité d’un superbe spectacle dans les meilleurs conditions car la seconde, et trop haute rangée des panneaux publicitaires, n’a pas été montée comme l’année dernière.

formula-e-paris-eprix-2017-142

De plus, pas moins de 21 écrans géants ont parsemé le tracé. Enfin, l’eVillage avait été agrandi. L’ePrix de Paris 2017 est donc une réussite. « Réussite » dont la maire de Paris n’a pas manqué de profiter entourée de Jean Todt et de la nouvelle ministre des sports, Laura Flessel. Anne Hidalgo a même vérifié la pression des pneus des Renault avec ses talons (à voir en photo au terme de ce sujet).

formula-e-paris-eprix-2017-45

L’ePrix de Paris a accueilli également des grands noms du Sport Auto. Audi était présent en force avec trois retraités : Allan McNish, Tom Kristensen et le  sympathique Dr Wolfgang Ullrich. David Coulthard était également à Paris. Avant de découvrir le résumé vidéo de l’ePrix de Paris et d’autres photos, sachez que la prochaine épreuve du championnat Formula E 2016/2017 aura lieu le 10 juin à Berlin.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com et Formula E

formula-e-paris-eprix-2017-126

formula-e-paris-eprix-2017-69

formula-e-paris-eprix-2017-90

formula-e-paris-eprix-2017-89

formula-e-paris-eprix-2017-77

formula-e-paris-eprix-2017-70

formula-e-paris-eprix-2017-75

formula-e-paris-eprix-2017-62

formula-e-paris-eprix-2017-42

formula-e-paris-eprix-2017-23

formula-e-paris-eprix-2017-60

formula-e-paris-eprix-2017-122

formula-e-paris-eprix-2017-54

formula-e-paris-eprix-2017