Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Sécurité routière : 80 km/h et les nouvelles mesures officialisées

 
    Publié le 9 janvier 2018

A l’issue du Comité Interministériel de la Sécurité routière (CISR), le gouvernement a officialisé le passage de la vitesse maximale de 90 km/h à 80 km/h sur certaines routes du réseau secondaire. Le premier ministre Edouard Philippe confirme donc cette mesure pourtant impopulaire. Pour baisser le nombre de morts sur les routes françaises, d’autres décisions ont également été prises.

Dimanche dernier, Edouard Philippe avait préparé le terrain en annonçant dans le JDD que « Si pour sauver des vies, il faut être impopulaire, j’accepte de l’être. » Les mauvais chiffres de la mortalité routière depuis les 3 dernières années ont « motivé » le gouvernement à limiter la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens. Les 2 fois 2 voies ne sont pas concernées car peu accidentogènes. En 2020, le gouvernement s’engage à analyser cette baisse et d’en tirer les conséquences.

En 2013, d’après les chiffres de la Sécurité routière, 3 268 personnes avait hélas trouvé la mort sur nos routes puis 3 384 en 2014, 3 461 en 2015, 3 477 en 2016. L’année dernière suit cette tendance à la hausse avec 3 167 morts (sur les 11 premiers mois de l’année). D’après le gouvernement, 300 à 400 personnes pourraient être sauvées par cette baisse de la vitesse.

Le passage de 90 à 80 km/h sera effectif dès le 1er juillet 2018, ceci par la réforme du Code de la route via un décret. 18 mesures ont été prises au total dont la mise en place éthylotest anti-démarrage pour les récidivistes. Les forces de l’ordre seront aussi « indétectables » sur les applications comme Waze et Coyote. Le téléphone au volant est aussi l’une des cibles du gouvernement. Ainsi, le permis de conduite pourra être saisi si un automobiliste est pris en flagrant délit d’avoir un téléphone en main et s’il commet en même temps une infraction au Code de la route. La vidéo-verbalisation pour protéger les piétons est également au programme.

Edouard Philippe a tenu à féliciter les automobilistes qui possèdent 12 points sur leur permis. Une réflexion sera menée dans les prochains mois dans le but de les remercier, avec peut-être, et ceci est une hypothèse, des points bonus.

La rédaction

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer