Peugeot 3008 : restylage impressionnant et high-tech

Lancé en 2016, le Peugeot 3008 a redéfini les codes du SUV notamment avec un design très travaillé qui a séduit immédiatement mais, face à la « déferlante SUV » venue de l’ensemble des constructeurs automobiles, la marque au lion se devait de réagir pour garder son leadership. Cela semble en très bonne voie grâce à un restylage important à tous les niveaux pour la « Voiture de l’Année 2017 ».

Depuis l’arrivée des nouvelles Peugeot 508, 208 et 2008 sur le marché automobile, le Peugeot 3008 a pris un petit coup de vieux en termes de style. Sachant que ce dernier représente l’uns des premiers critères d’achat d’un SUV, les équipes de l’ADN Peugeot (Automotive Design Network) nous refont presque le coup de 2016 avec ce 3008 restylé. C’est l’occasion de rappeler que le patron du style Peugeot, Gilles Vidal, signe l’une de ses dernières créations car, il a très récemment rejoint, à la surprise générale, les rangs de Renault.

Peugeot 3008

Commençons donc par le design du Peugeot 3008 restylé avec, principalement, une face avant complètement revue qui permet au SUV de rattraper son retard sur les modèles cités plus haut. Ainsi, la calandre est désormais sans cadre et son effet 3D se prolonge jusqu’à un nouveau bouclier qui adopte un rendu strié pour encore plus de relief, le tout révélant une belle homogénéité.

Peugeot 3008

Pour affirmer son rang, le Peugeot 3008 profite également d’entrées d’air verticales beaucoup plus sportives que le modèle précédent ainsi que des fameux « crocs lumineux ». A cela s’ajoutent, des optiques avant proches de celles de la 508. A noter que la technologie à LED est de série dès les versions d’entrée de gamme alors que les Full LED équipent d’office le 3008 GT.

De profil, les changements sont beaucoup moins importants, le constructeur français communiquant sur de nouvelles jantes de 19 pouces baptisées « San Francisco ». Faut-il y voir un signe sur le retour programmé de Peugeot aux Etats-Unis à l’horizon 2023 ?

La partie arrière du 3008 n’a été que très légèrement revue avec l’apport de nouveaux feux aux 3 « griffes rouges », un nouveau traitement transparent fumé pour le bandeau noir et des monogrammes GT resdessinés, ceci comme pour ceux situés sur les ailes.

Peugeot 3008

Quant aux teintes disponibles sur ce véhicule familial, elles sont au nombre de 7 avec deux nouveautés, les « Bleu Célèbes » et « Bleu Vertigo » complètent ainsi un panel composé jusqu’à aujourd’hui des « Blanc Nacré », « Gris Artense, « Gris Platinium », « Noir Perla Nera » et du superbe « Rouge Ultimate ». Un inédit « Black Pack » apparaît au programme des options pour un rendu sombre très réussi que l’on retrouve sur différents éléments dont la calandre, les barres de toit, ce pack incluant les jantes 19 pouces noires au nom de la capitale des USA, les « Washington » ! Concernant, l’offre 3008 en matière de finitions, elle est structurée avec 3 choix de base « Active », « Allure » et « GT » auxquels on peut ajouter, pour chacune d’entre elles, des packs d’équipements.

Peugeot 3008

Venons-en à l’habitacle du « nouveau Peugeot 3008 » qui avait bien besoin de se mettre à jour en termes de technologies et d’équipements. C’est chose faite avec un écran central tactile à haute définition d’une taille plus grande de 10″. Avant d’évoquer plus en détail l’aspect « high-tech » du restylage du 3008, sachez que le véhicule haut perché « fait le plein » de nouveaux matériaux et autres garnissages dont le « Bois Tilleul » pour une touche encore plus premium.

L’environnement i-Cockpit est de dernière génération avec également une dalle numérique de 12,3″ pour l’instrumentation, ceci comme les aides à la conduite qui bénéficient d’un « upgrade » important afin de se mettre au niveau du marché. Le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance étendue des panneaux de signalisation débarquent, entre autres, sur le 3008 mais la principale évolution est représentée par le dispositif de vision de nuit « Night Vision » annoncé par Peugeot comme exclusif sur le segment des SUV compacts.

Ces ADAS (Advanced Driver-Assistance Systems) viennent compléter les autres déjà connues sur le 3008 dont font partie, selon les modèles, les « Advanced Grip Control » qui optimise la motricité, par exemple, en dehors des sentiers battus ainsi que l’aide à la descente, le « Hill Assist Descent Control – (HADC) ».

Peugeot 3008

Au niveau des motorisations du Peugeot 3008 restylé, c’est logiquement le statu quo sachant deux déclinaisons hybrides ont été lancées en début d’année et que le diesel de 180 chevaux semble avoir disparu du catalogue. D’ailleurs nous avons été plus que convaincus par le Peugeot 3008 HYbrid4 GT lors d’un essai à retrouver en cliquant ici. Voici donc les motorisations disponibles au choix sur le 3008 :

– Peugeot 3008 essence :

  • PureTech 130 S&S BVM6 (3-cylindres 1.2 l)
  • PureTech 130 S&S EAT8 (3-cylindres 1.2 l)
  • PureTech 180 EAT8 (4-cylindres 1.6 l)

– Peugeot 3008 diesel :

  • BlueHdi 130 S&S BVM6 (4-cylindres 1.5 l)
  • BlueHDi 130 S&S EAT8 (4-cylindres 1.5 l)

– Peugeot 3008 hybrides rechargeables PHEV (Plug-in Hybrid Electric Vehicle) :

  • HYbrid4 300 e-EAT8 (4-cylindres 1.6 l essence +  système électrique – 4 roues motrices
  • HYbrid 225 e-EAT8 (4-cylindres 1.6 l essence +  système électrique – 2 roues motrices

Enfin, le Peugeot 3008 sera disponible en concession ou à l’achat en ligne en fin d’année et précisons qu’il sera assemblé, en France, à Sochaux.

Texte : Frédéric Lagadec

Photos : Peugeot

Peugeot 3008