Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Volkswagen T-Roc : le nouveau SUV se révèle !

 
 
    Publié le 24 août 2017

Volkswagen vient de dévoiler le « petit frère » du Tiguan. Le nouveau SUV compact T-Roc porte de grandes ambitions en débarquant sur un segment devenu ultra-concurrentiel. Le T-Roc affrontera en Europe les références du marchés, les Renault Captur, Opel Mokka et Peugeot 2008, et les autres nombreux SUV urbains qui ont été révélés ces derniers mois : Kia Stonic, Hyundai Kona, Citroën C3 Aircross, Seat Arona.

Hier, le lac de Côme a été le théâtre du reveal en première mondiale du T-Roc. LesVoitures.com était sur place et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le monde automobile attendait cet événement avec impatience. Ainsi, la naissance du T-Roc a été plus qu’à la hauteur. Volkswagen ayant tardé à croire au marché des SUV compacts et urbains, la marque allemande s’est donnée clairement les moyens de rattraper son retard…

Basé sur la plateforme MQB, le T-Roc est le cousin de l’Audi Q2 alors que le Seat Arona bénéficie quant à lui de la MQB A0 de toute dernière génération, commune à la Seat Ibiza. En termes de dimensions, le nouveau SUV se positionne au-dessus des autres modèles du groupe VAG grâce à ses 4,23 m. Le Q2 et l’Arona mesurant respectivement 4,19 et 4,14 m de longueur.

Esthétiquement, le T-Roc représente une « vraie nouveauté ». Dessiné par les équipes de Klaus Bischof, son aspect général est plus proche de la berline-coupé Arteon que d’une Golf. A l’avant, le SUV génère un sentiment de robustesse et de modernité indispensable pour exister sur le segment des SUV compacts. Très homogène, la calandre entoure des feux à LED double au travers de son contour chromé. Les feux diurnes soulignent l’ensemble. On remarque également un capot aux galbes imposants.

Les flancs du T-Roc marquent clairement sa forte personnalité. De nouveau, on trouve des galbes, cette fois encore plus prononcés que ceux du capot. Ils assoient avec force un look inspiré par les coupés à l’image de la chute de toit vers l’arrière.

La partie arrière du T-Roc est sophistiquée et, ne nous en plaignons pas bien au contraire car, trop souvent, les designers ont tendance « à l’oublier ». Musclée et agressive à souhait, elle accompagne les flancs pour dynamiser l’ensemble. La « sculpture » du bouclier et les feux arrière en relief en imposent !

Passons à l’intérieur du nouveau-né. Son habitacle est quasiment identique à celui du Tiguan mais il génère une ambiance plus « fun ». Selon la finition choisie, il pourra être équipé de l’instrumentation digitale Active Info Display et d’un écran tactile dont la taille pourra atteindre 8″. La liste des équipements est pléthore et, toujours selon les différentes finitions, le T-Roc peut être ultra-connecté et offrir ce qu’il se fait de plus moderne comme le chargeur de smartphone par induction. A noter un volume de chargement très intéressant de 445 l.

Sur le plan des aides à la conduite, les fameuses ADAS, Volkswagen n’a rien oublié. Le T-Roc proposera de série le régulateur de distance ACC, le freinage anti-collision, le Lane Assist (assistant de maintien de voie), le Front Assist (système de surveillance des alentours de la voiture incluant la détection des piétons), le détecteur de fatigue et le freinage d’urgence en ville. Mais ce n’est pas tout, car des options permettront d’accéder à d’autres ADAS dont la caméra de recul Rear View, l’ aide au stationnement Park Assist, les feux de route Dynamic Light Assist, etc…

Au niveau des motorisations, le T-Roc en proposera 6 à son lancement : 3 TSI (essence) et 3 TDI (diesel) : 1.0 l TSI (115 ch), 1.5 l TSI (150 ch) et 2.0 l TSI (190 ch) / 1.6 l TDI (115 ch), 2.0 TDI (150 ch) et 2.0 l TDI (190 ch). Ce nouveau SUV s’assure également de séduire les potentiels acheteurs de sportives car il pourra être équipé d’un châssis piloté et de dispositifs repris à la Golf GTI. La boîte DSG7 et la transmission intégrale 4Motion seront proposées sur les déclinaisons les plus puissantes.

En matière de finitions, le SUV au caractère trempé sera disponible en France en T-Roc, Lounge, Carat et Carat Exclusive. La dotation en équipements de ces 4 lignes sera spécifique à l’Hexagone. Le T-Roc Carat proposera par exemple les jantes en alliage 17″, l’Active Info Display, la caméra de recul, etc…). Le T-Roc Carat Exclusive y rajoutera la sellerie en cuir, les jantes alliage de 18″, l’hayon électrique et le toit panoramique. Sans oublier une édition spéciale de lancement First Edition qui inclut, entre autres, les barres de toit en argent, un ciel de toit noir, des jantes de 18″, les vitres arrière surteintées et des étriers de freins peints en rouge. Pour être tout à fait complet, une gamme Business sera également commercialisée pour les entreprises.

Le T-Roc possède tous les arguments pour séduire de jeunes familles à la recherche d’un véhicule de caractère. Le SUV se positionnera sur le premium en finition haut de gamme, sans oublier d’être généreux pour les moins aisés. Les tarifs du T-Roc seront révélés à l’occasion du salon de Francfort en septembre. Enfin, il sera lancé dans la foulée pour des premières livraisons prévues pour janvier 2018. Pour conclure, voici le T-Roc en vidéo avant d’en retrouver d’autres photos.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com et Volkswagen