Audi Q8 : le SUV coupé aux anneaux dévoilé

  Publié le 5 juin 2018 par

Voici peut-être la nouveauté de l’année en matière de SUV. Audi vient ainsi de dévoiler un tout nouveau modèle. L’Audi Q8, cousin du Lamborghini Urus, rejoint donc la famille des grands SUV du groupe Volkswagen dont font également partie le Bentley Bentayga, le Volkswagen Touarerg et le Porsche Cayenne.

L’Audi Q8 marque l’offensive de la marque aux anneaux sur un segment où ses concurrents sont déjà bien en place avec le GLE Coupé du côté de chez Mercedes-Benz et le X6 pour BMW. Avec ses 4,986 m de longueur, 1,995 m de large et 1,705 m de haut, le nouveau SUV impose une modernité sportive impressionnante. Comparativement au Q7, il est plus 6,6 cm plus court et 2,7 cm plus large tout en étant plus bas.

A l’avant, la calandre est comme projetée. Elle révèle également 6 barrettes verticales qui assoient un caractère visuel bien trempé. Le bouclier avant du Q8 joue également un rôle primordial dans l’expression visuelle sportive, voire radicale, du SUV. Très ouvert pour ses extrémités basses, il marque la face avant de l’auto grâce à de savantes excroissances qui viennent souligner des optiques extrêmement fines. Audi n’en oublie pas les codes des SUV en greffant un sabot de protection à son « gros bébé ».

De profil, les flancs du Q8 sont tout aussi marqués que la partie avant avec, principalement, des galbes pour les ailes avant et arrière. Comparativement au Q7, le Q8 est beaucoup plus râblé. Sa ligne de toit plongeante vers l’arrière en fait un SUV coupé.

A l’arrière, la bande lumineuse rouge saute aux yeux. Cette dernière est reprise aux dernières Audi A7 et A8. Malgré un aspect longiligne, la partie arrière du Q8 ne manque pas de personnalité.

Une fois la porte conducteur ouverte, place à tout le savoir-faire Audi qui excelle dans les traitements de surface, l’assemblage des différents éléments et le high-tech. L’Audi virtual cockpit est ici accompagné par deux écrans comme les grandes berlines Audi. Les pères de famille seront heureux d’apprendre que le volume de chargement du Q8 est de 605 l. A l’identique de sa « robe extérieure », l’habitacle du Q8 développe une certaine finesse. Sur le plan des aides à la conduite et autres technologies embarquées, Audi n’a rien a été oublié pour offrir au SUV la conduite autonome de niveau 3.

Sur le plan mécanique, le nouveau SUV sera lancé en déclinaison Q8 50 TDI motorisée par le V6 3.0 l TDI. Ce bloc sera associé à une petit système électrique : un alterno-démarreur de 48 volts. Le but étant de minimiser la consommation de celui qui pèse son poids, à savoir 2 145 kilos. La puissance du Q8 50 TDI est de 286 chevaux pour 600 Nm de couple. Le tout étant envoyé aux quatre roues (quattro) grâce à une boîte de vitesses tiptronic à 8 rapports.

Plus tard, une autre version diesel, le Q8 45 TDI de 231 ch sera proposée en 2019. A la même époque, un moteur essence sera aussi disponible : 3.0 l TFSI de 340 ch (Q8 55 TFSI).

L’Audi Q8 sera présent au Mondial de l’Automobile de Paris 2018 qui se tiendra du 4 au 14 octobre prochains. Sa commercialisation suivra. Les marchés nords-américains et asiatiques sont bien sûr dans le viseur de l’Audi Q8. Le voici en vidéo.

La rédaction

Photos : Audi