Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Zones de danger en France

French gendarme looks through a new binocular speed radar on the motorway Paris/BordeauxLa Liste des Zones de danger (Pièges)
Radar vitesse fixe
Radar vitesse mobile
Radar discriminant
Radar vitesse moyenne
Radar feu rouge
Radar passage à niveau
Radar chantier
Radar pédagogique
Radar mobile nouvelle génération


Comme tous les instruments de mesure réglementés, les appareils de mesure de vitesse (cinémomètres) utilisés par les forces de l’ordre pour contrôler la vitesse des véhicules routiers sont soumis à une série de contrôles destinés à garantir l’exactitude des mesures réalisées :

  • l’examen de type ou homologation (approbation du modèle qui sert de référence à la production de tous les appareils),
  • la vérification primitive (vérification individuelle de chaque appareil avant sa mise en service),
  • le contrôle en service (vérification périodique pendant la durée de vie de l’appareil).
  • la vérification de l’installation pour les cinémomètres installés en cabine fixe.

Les dates de mise en place radar

  • 30 mai 2011 : Déploiement du premier radar pédagogique dans la Somme à Proyart.
  • 29 mars 2011 : Création de l’Agence Nationale du Traitement Automatisé des Infractions (ANTAI) en charge du traitement automatisé des avis de contravention qui pilote et gère le centre national de traitement de Rennes. Sa mission exclut toutefois la constatation des infractions par les agents et officiers de police judiciaires du Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières (CACIR), le recouvrement des amendes par la Trésorerie du Contrôle Automatisé (TCA) et l’exercice de l’action publique dévolue aux Officiers du Ministère Public (OMP) au sens de l’article 31 du code de procédure pénal.
  • Janvier 2011 : Déploiement des premiers radars discriminants (Saint Ferréol d’Aurore).
  • 3 juillet 2009 : Mise en service du premier radar « feux rouges » au Vésinet (78).
  • 31 décembre 2005 : 1 000 radars déployés (700 fixes/300 embarqués).
  • Avril 2004 : 100 radars déployés (70 fixes/30 embarqués).
  • 27 octobre 2003 : Inauguration à la Ville au Bois du premier radar vitesse fixe.
  • 14 juillet 2002 : Déclaration du Président de la République Jacques Chirac : « Je voudrais marquer ce quinquennat par trois grands chantiers mais qui ne sont pas de pierre. C’est d’abord la lutte contre l’insécurité routière. Je suis absolument horrifié par le fait que les routes françaises sont les plus dangereuses d’Europe. »
  • 18 décembre 2002 : Comité Interministériel de la Sécurité Routière annonçant la mise en place d’un système de « contrôle automatisé »

chiffres-radars