Genovation GXE : record électrique avec 338 km/h (vidéo)

338 km/h (210,2 mph), tel est le record de vitesse réalisé par la Genovation GXE dans la catégorie des voitures électriques. La start-up américaine Genovation Cars a choisi un site emblématique pour établir cette référence, à savoir une piste du centre spatial Cap Canaveral de la NASA.

Dévoilée en début d’année à l’occasion du CES 2019 (Consumer Electronics Show), la Genovation GXE aussi appelée « Corvette électrique », joue dans la cour des supercars électriques avec les Lotus Evija et Pininfarina Battista, sans oublier de citer, bien sûr, la Porsche Taycan ou encore la Rimac C_Two sur laquelle est basée la sportive italienne citée juste auparavant.

Genovation GXE

La Genovation GXE, c’est une « puissance à piles » de plus 800 chevaux (précisément 811 chevaux après la conversion des 800 HP officiels), le couple de ce bolide électrique étant de 949 Nm (700 lb-ft). Pour obtenir ces données plutôt impressionnantes, deux moteurs électriques sont montés sur la GXE. Quant au record, précisons qu’il a été homologué avec la présence, en Floride, de l’IMRA (International Mile Racing Association). Place à la vidéo du record.

En d’autres chiffres et à vitesse beaucoup moins élevé, la Genovation GXE affiche une autonomie de 250 km grâce à sa batterie de 60 kWh, le prix de la voiture électrique la plus rapide du monde, à ce jour, étant de 750 000 $ sachant que seulement 75 exemplaires seront commercialisés en 2020.

Genovation GXE

L’année prochaine ou, peut-être bien avant, les constructeurs Lotus, Pininfarina, Rimac et, pourquoi pas Porsche, tenteront probablement d’aller chercher le « record américain » de vitesse d’une voiture électrique. Rappelons que Porsche préfère jouer sur le tracé du Nürburgring dont le « record électrique » est d’ailleurs détenu par la Porshe Taycan. Du côté des voitures qui font beaucoup plus de bruit, la Bugatti Chiron Super Sport 300+ a atteint, le mois dernier, 490,484 km/h.

La rédaction

Photos : Genovation Cars et impressions d’écran YouTube