Lamborghini Huracán Evo Spyder : la Supercar « enlève le haut »

Voici peut-être la star des Supercars du très proche salon de Genève qui ouvrira ses portes du 7 au 17 mars prochains. Au programme, toujours 640 chevaux et un poids contenu.

Après le restylage de la version coupé synonyme de nouvelle dénomination avec la Lamborghini Huracán EVO, voici donc sa version sans toit, l’Huracán EVO Spyder. Hormis son aspect encore plus racé et collé au sol, une fois la capote en toile rangée, le Spyder révèle un bouclier avant spécifique. En effet, à ses extrémités, les ingénieurs de chez Lamborghini ont optimisé les flux d’air avec des appendices inédits.

Le profil de la Lamborghini Huracán EVO Spyder fait apparaître des jantes de 20″ identiques au coupé. A l’arrière, le coupé et le spyder partagent les mêmes éléments. En revanche, les bossages de Huracán EVO Spyder sont encore plus en accord avec la « race » de la Supercar au taureau.

Quant à l’habitacle de la Supercar, il adopte un dispositif anti-remous qui prend forme avec un coupe-vent situé entre les appuie-tête). Mais, ce qui nous intéresse, c’est bien sûr la capote en toile. Cette dernière peut-être retirée en 17 s, ceci en roulant jusqu’à 50 km/h.

Niveau poids, la firme de Sant’Agata Bolognese annonce 1 542 kilos à vide. De quoi abattre le 0 à 100 km/h en 3,1 s (2,9 s pour le coupé) et 325 km/h de vitesse maximale. Rappelons que le V10 5.2 l atmosphérique développe 640 chevaux (à 8 000 tr/min) et 600 Nm (à 6 500 tr/min). Précisons également que les coupé et Spyder sont équipés de quatre roues directrices et d’un système électronique de gestion du couple. La transmission de la puissance aux quatre roues étant assurée par une boîte 7 rapports à double embrayage.

Les Lamborghini Huracán EVO formeront le duo à ne manquer au GIMS 2019 (Geneva International Motor Show). Le Spyder sera commercialisé au printemps à un tarif de 202 437 €.

La rédaction

Photos : Lamborghini