Lamborghini Huracán EVO : puissant restylage

2019 débute en trombe pour Lamborghini qui dévoile l’Huracán EVO. Cette nouvelle Supercar au taureau est précisément l’Huracán restylée. Des 610 chevaux de la remplaçante de la Gallardo, on passe à 640, le nom « EVO » venant remplacer les chiffres « 610-4 ».

Dévoilée fin 2013, la Lamborghini Huracán se voit donc passablement revue, que ce soit en matière de style et de motorisation. L’Huracán EVO profite ainsi d’un nouveau bouclier inspiré de la version Performante. Cette dernière ayant été présentée en première mondiale à l’occasion du salon de Genève 2017. Les initiés auront compris que l’EVO rejoint aussi l’Huracán Performante en matière de puissance.

Toujours sur le plan de son design, cette Huracán EVO révèle une partie arrière complètement retravaillée façon Performante. Une double sortie d’échappement, située beaucoup plus haut, remplace la quadruple de la version originelle. Le diffuseur est également beaucoup plus imposant. On remarque aussi que l’inscription « Lamborghini » est désormais située sur la grille.

En revanche, le profil de la Supercar reste très proche du modèle de 2013 même si des jantes inédites de 20″ font leur apparition. Elle sont montées par des Pirelli P Zero.

A l’intérieur de l’Huracán EVO, on notera l’arrivée d’un écran tactile de 8,4″ positionné verticalement sur la console centrale. Il offre l’accès à différents paramètres de la Supercar.

Comme mentionné en introduction, la puissance de l’auto est donc de 640 chevaux (à 8000 tr/min). Ils sont obtenus du fidèle V10 5.2 l atmosphérique qui propose sur l’EVO 600 Nm (à 6500 tr/min). Les performances communiquées par Lamborghini sont de 2,9 s pour le 0 à 100 km/h et 325 km/h de vitesse maximale.

Vous l’aurez compris, la future version Performante, si elle en conserve cette dénomination, devrait aller encore plus haut en termes de puissance.

Vivement le salon de Genève 2019 qui se tiendra du 7 au 17 mars pour découvrir cette nouvelle « petite » Lamborghini.

La rédaction

Photos : Lamborghini