Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Les Grandes Heures Automobiles : l’album photo

 
 
    Publié le 25 septembre 2017

A quelques 30 km de Paris, tel un village « d’irréductibles Gaulois », l’autodrome de Linas-Montlhéry a été le théâtre d’une fantastiques 3ème édition du rassemblement Les Grandes Heures de l’Automobiles. « Rassemblement », le mot est faible à la vue du nombre impressionnant de spectateurs qui ont fait le déplacement à l’heure où l’automobile semble définitivement bannie de la capitale.

Les 23 et 24 septembre, les sessions de roulage se sont enchaînées à un rythme effréné sous un magnifique soleil. La présence de Peugeot, en tant que partenaire officiel de l’événement, a contribué pleinement au succès de Les Grandes Heures de l’Automobiles 2017. Les clubs de passionnés et autres propriétaires de voitures anciennes d’exception ont aussi fait le spectacle.

Souvenez-vous, en 2016, la 208 T16 Pikes Peak avait « juste » été exposée aux abords du banking francilien. Cette année, celle qui règne sur la montagne de Pikes Peak depuis 2013 a enchanté petits et grands.

Elle n’était pas la seule représentante de la course de cote la plus folle du monde. En effet, Jean-Philippe Dayraut a repris pour l’occasion les commandes de la Mini No Limit 2013.

Ferrari, qui fête ses 70 ans cette année, était également à l’honneur grâce à David Piper et son extraordinaire Green car team. Précisons que parmi ses 6 voitures présentes, et aux côtés des Ferrari 250 LM, Ferrari 330 P4, Ferrari 365P, Ferrari 365 P2, il y avait deux intruses : une Lola T70 et une Porsche 917.

Supercars, voitures de rallye, monoplaces d’antan et motos, etc… Toutes ces belles mécaniques ont aussi fait le show ce week-end. Avant de retrouver d’autres photos, Franz Hummel, instigateur et maître d’œuvre de Les Grandes Heures Automobiles, résume parfaitement l’atmosphère qui régnait pendant 2 jours :

« Je suis comblé, car j’ai vraiment le sentiment que le public présent tout au long de ce week-end a vraiment partagé l’émotion d’une même passion. Cela se voyait dans les regards des enfants, dans ceux de leurs parents, de tous les amoureux de belles mécaniques que j’ai eu l’occasion de croiser au hasard des allées ou dans les tribunes… »

La rédaction

Photos : LesVoitures.com – Alexandre Besançon