Mercedes-Benz CLA Shooting Break : « Classe Famille », essai

Classe A, Classe A Berline, Classe B, GLA, GLB, CLA et CLA Shooting Break… Il y en a pour tous les goûts au sein de la gamme dite compacte de chez Mercedes-Benz, à tel point que tous ces modèles pourraient presque suffire à créer une marque automobile à part entière. Pour ceux qui sont allergiques aux SUV, la Mercedes-Benz CLA Shooting Break représente plus qu’une alternative car, il est inutile d’être détenteur d’un diplôme en physique pour comprendre qu’un break sera toujours plus dynamique qu’un véhicule haut perché. Suivez-nous sur les routes du sud de la France pour découvrir le nouveau CLA Shooting Break à l’essai en version 220d et finition AMG Line.

Dévoilée à l’occasion du salon de Genève 2019, la seconde génération du Mercedes-Benz CLA Shooting Break, c’est, avant tout, des dimensions en hausse et un style passablement revu comparativement au modèle précédent. Long de 4,688 m (+48 mm), large de 1,830 m (+53 mm) pour une hauteur de 1,442 m (-2 mm), le break CLA gagne 30 mm pour son empattement. Quant à son design, il répond à une évolution agressive et épurée qui est apparue pour la première fois en 2017 sur la Mercedes-Benz CLS.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

A l’avant, le nouveau CLA Shooting Brake récupère ainsi le fameux « Sharknose » cher au bureau du style  Mercedes et une signature lumineuse plus incisive. Il en ressort un rendu résolument plus fin et moderne et non moins sportif pour notre modèle d’essai à la finition AMG Line.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

De profil, la simplicité des lignes et l’aspect plutôt bien proportionné du break en font une voiture agréable à regarder et beaucoup moins « rectangulaire » qu’un SUV. Les surfaces vitrées de taille réduite qui s’étirent vers l’arrière en tombant participent à offrir du dynamisme à cette « très grande Classe A ». Ouvrons une parenthèse pour rendre à l’histoire de l’automobile ce qui lui appartient à savoir que, par définition, un shooting break est, entre autres, muni uniquement de deux portes.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

L’arrière imposant du Mercedes-Benz CLA Shooting brake est, à nos yeux, très réussi car il « pose » littéralement l’ensemble au sol, ceci grâce à des courbes volumineuses qui ne font qu’une avec les contours des ailes arrière. Les longs et grands feux confèrent une apparence encore plus statutaire, ce que doit impérativement proposer une grande Mercedes. Au plus proche de la Méditerranée et, sous le soleil de La Croix-Valmer, l’effet visuel est immédiat. Au final, la silhouette du CLA Shooting Brake est presque plus attractive que celle du CLA Coupé ! Ce phénomène n’est pas nouveau sur le marché des familiales à grand coffre, la Peugeot 508 SW en est un exemple bleu-blanc-rouge.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

Une fois les portes du break Mercedes ouvertes, on retrouve un habitacle qui nous est familier car, il est identique à celui du CLA Coupé et des Classe A. C’est d’ailleurs sur la Mercedes-Benz Classe A que cet environnement high-tech a été inauguré début 2018 sur la gamme compacte de la marque à l’étoile. Les potentiels acheteurs d’une compacte Mercedes qui se rendent dans une concession doivent généralement se dire « Waouh », quand le vendeur fait la démonstration de l’option MBUX (Mercedes Benz User Experience). Les papas technophiles seront conquis immédiatement et, si leurs enfants geeks les accompagnent, la signature du bon de commande suivra, c’est certain. Rappelons que le système MBUX inclut l’intelligence artificielle du système multimédia et bien d’autres fonctionnalités en série ou, en option, dont voici la présentation.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

Les deux écrans de 10,25″ forment une dalle baptisé « Widescreen » au format panoramique : l’écran tactile central est dédié à l’infodivertissement et l’autre au conducteur en guise d’instrumentation digitale. Ajoutez à cela deux commandes de type pad situées sur le volant ou une plus grande positionnée à portée de main sur la console centrale et vous obtiendrez un système d’une ergonomie sans concurrence. En effet, chacun trouvera le plus naturellement du monde sa commande préférée pour interagir avec pléthore de fonctionnalités et de réglages dont ceux qui déterminent le choix de l’affichage du tableau de bord ou de l’ambiance lumineuse. Pour les plus flemmards, la commande vocale « Hey Mercedes » les comblera.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

Mercedes va encore plus loin avec la réalité augmentée qui fait du système de navigation Waze une « antiquité. Inutile de vous préciser que le CLA Shooting Break est également ultra-connecté et que les aides à la conduite qu’il intègre sont aussi complètes que modernes.

Pour le reste, la qualité d’assemblage des matériaux de haute qualité qui composent cet intérieur est sans défaut. La finition AMG Line assure une touche de sportivité avec notamment des sièges sport aux surpiqûres rouges, un traitement que l’on retrouve pour le volant et les contre-portes.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

En termes d’habitabilité, les dimensions en hausse du CLA Shooting Brake lui confèrent une habitabilité remarquable que ce soit à l’avant et à l’arrière. Le volume du coffre n’est pas en reste avec 505 l, une valeur qui peut évoluer jusqu’à 1 370 l une fois la banquette passager rabattue.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

Passons à la route dans un paysage baigné de lumière. Après l’essai de la Mercedes-Benz CLA Coupé 250 4Matic de 224 chevaux essence, nous souhaitions vous faire découvrir le break CLA dans une configuration diesel 220d motorisé par le 4-cylindres 2.0 l de 190 chevaux (à 3 800 tr/min) pour 400 Nm de couple (entre 1 600 et 2 600 tr/min). Avant de passer derrière le volant, rappelons que les nouveaux CLA (coupé et break) disposent de voies élargies. Au défit de la route, les 1 585 kilos sur la balance de notre « petit break », le fait qu’il est une simple traction et qu’il n’est pas équipé de suspensions adaptatives (option) sont-ils des handicaps ? La réponse tout de suite…

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

Pour commencer, on se sent vraiment bien au volant du CLA Shooting Break, quelle joie de retrouver une position de conduite idéale près du sol. Posé sur une suspension McPherson à l’avant et sur un essieu multibras à l’arrière, le break s’emmène facilement. Son amortissement ni trop souple, ni trop rigide offre un confort indéniable sur des chaussées au revêtement cassant alors, qu’en courbe, l’équilibre est irréprochable. Le train avant est précis et les 190 chevaux suffissent largement à le mouvoir. Généreux, le moteur répond instantanément à nos moindres sollicitations et sans provoquer de gênes sonores dans l’habitacle. Le couple de 400 Nm est un gage d’un sérieux agrement de conduite sachant que la boîte à double embrayage (8 rapports) est juste parfaite, souple et rapide.

En mode « Comfort » à allure normale, le break CLA sera un fidèle compagnon de voyage mais, ce qui nous a le plus surpris c’est le mode « Eco » qui, pour une fois, procure suffisamment d’aisance à l’auto sans trop « couper les gaz ». En mode « Sport », la pédale de droite devient plus sensible et la boîte 8G-DCT « s’énerve » dans le bon sens du terme. A un rythme donc plus élevé, on ressent la masse de l’arrière du break mais, cela n’impacte que très peu le comportement très sain du « bluffant » et performant break CLA. Concernant son système de freinage, il est très sécurisant, soit une autre qualité à mettre à l’actif du break allemand. Le CLA Shooting Break trouve ses limites seulement sur des routes escarpées et sinueuses et si on en demande trop, ce qui n’est pas le but avec ce type de véhicule.

Mercedes-Benz CLA Shooting Break

En chiffres, le CLA Shooting Break 220d réalise le 0 à 100 km/h en 7,2 s et peut atteindre 237 km/h. Les consommations et les émissions de CO2 indiquées sur la fiche descriptive de notre modèle d’essai sont respectivement de 4,3 l/100 km (cycle mixte) et 112 g.

CLA Shooting Break

En conclusion, non, les breaks ne sont pas morts, loin de là, les entreprises et autres loueurs trouveront dans le CLA Shooting Break une solution idéale pour leur personnel itinérant et leurs clients. Avec les arguments évoqués lors de notre essai, le CLA Shooting Break 220d saura également séduire les familles. Son superbe design est synonyme d’une forte attractivité. On évoque ici le critère d’achat numéro 1 pour les breaks. Son comportement sans faille en fait le meilleur sur le marché des petits breaks. Notre CLA Shooting Break 220d AMG Line s’offre (pour Noël) à partir de 48 850 € et pour 56 550 € (avec options).

Texte et essai : Frédéric Lagadec

Photos : LesVoitures.com et Mercedes-Benz (dynamiques et intérieur – Adrien Cortesi)

Mercedes-Benz CLA Shooting Break Mercedes-Benz CLA Shooting Break