Mercedes-Benz GLC Coupé 350 d : le SUV à prétentions sportives à l’essai !

    Publié le 24 septembre 2016

Dans la famille Classe C, je voudrais le SUV Coupé. Dévoilé sous forme d’un concept lors du salon de Shanghai en avril 2015, c’est à New York, en mars dernier, que le petit frère du GLE Coupé a été présenté dans sa version de série. Avec cette nouvelle proposition de SAC, comprenez « Sport Activity Coupé », la firme à l’étoile continue de rattraper son retard sur les modèles BMW, l’inventeur de ce segment en 2008 avec le X6. Alors que vaut ce beau bébé, concurrent direct du X4 ? La réponse à travers notre essai du GLC Coupé 350 d dans un paysage à couper le souffle, celui de la Vallée d’Aoste en Italie…

Développée sur la plateforme commune aux Classe C, cette version coupé du GLC est plus longue (4,73 m) et plus basse (1,60 m) que le modèle classique. Visuellement, on retrouve les codes du genre avec une dose d’élégance sportive chère à Mercedes.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-30
A l’avant, l’imposante calandre diamantée est accompagnée dans ses courbes par des optiques affinées et les entrées d’air à double lamelle ne sont pas sans rappeler le style AMG. Quant aux flancs du SUV Coupé, ils font ressortir le très court porte-à-faux avant et une ceinture de caisse très haute. C’est bien sûr la ligne de toit, fuyante à l’extrême, qui confère au GLC Coupé un rendu hyper dynamique. Seule ombre au tableau, des marchepieds au rendu métallique dont le reflet sur la carrosserie n’est pas du plus bel effet.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-627

Perchée sur ses jantes multibranches bicolores 20″ AMG (option : 1 050 €), notre flamboyante version d’essai Rouge jacinthe métallisée designo, option très coûteuse à 1 500 €, est une invitation à avaler les lacets des cols italiens ! Pour être tout à fait précis, le GLC Coupé de cet essai profite de la très haut de gamme Ligne Fascination qui porte si bien son nom…

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-35

L’arrière du GLC Coupé est clairement impressionnant. Parfaitement équilibré, il en ressort de superbes galbes et des grands feux longilignes. Les chromes qui les surplombent et ceux des sorties d’échappement homogénéisent l’ensemble. A noter que le superbe engin qui nous a été confié dispose du Pack Sport Black (contours des vitres noir laqué, bouclier avant et arrière noirs). Ceux qui sont à la recherche d’un look plus méchant et moins brillant seront heureux d’apprendre que cette autre option n’est facturée que 250 €.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-5

Avant de mettre le contact, visitons, car c’est bien le verbe à employer, le superbe habitacle du GLC Coupé. C’est une véritable plongée dans l’univers AMG qui nous est proposée ! Pour jouir de cette ambiance hyper-sportive, il faudra opter sans supplément pour la sellerie rouge et noire en cuir ARTICO et s’offrir les inserts AMG, un mix de carbone et aluminium (1 100 €). Comme à son habitude, le constructeur allemand a soigné dans les moindres détails les finitions de sa création et l’ergonomie de conduite ne souffre d’aucun défaut. Allez, nous allons quand même critiquer cet écran « posé » sur le haut de la console centrale. On aurait apprécié une plus belle intégration mais son utilisation tactile et son pad de commande de même technologie nous font vite oublier ce détail. Il est temps de mettre les mains sur un volant parfaitement étudié. Il permet en de simples clics d’avoir accès à toutes les fonctionnalités du véhicule.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-14

Sur le plan de l’habitabilité, la chute de toit fait perdre quelques centimètres mais les deux passagers arrière n’en souffriront que très peu, sauf s’ils sont basketteurs professionnels. Et en ce qui concerne le volume de chargement de 500 l, il ne perd que 50 l comparativement au GLC standard.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-25

C’est une exclusivité que Mercedes-Benz a proposé aux médias présents en Italie car le GLC Coupé 350 d n’est pas présent à ce jour à sa gamme. Cette configuration moteur sera disponible en fin d’année. Il s’agit d’un V6 3.0 l diesel qui développe 258 ch à 3 400 tr/min et 620 Nm de couple (de 1 600 à 2 400 tr/min). Ce gros bloc est couplé à la boîte de vitesses 9GTRONIC et à la La transmission intégrale 4MATIC. Ces deux technologies sont de série sur tous les GLC Coupé à son lancement. Et le nouveau système de suspensions pilotées DYNAMIC BODY CONTROL fait du GLC Coupé 350 d une machine parfaite sur le papier malgré un poids de 1 900 kg et son physique élevé. Pour parfaire les trains roulants , les ingénieurs de chez Mercedes lui ont en effet greffé cette nouvelle technologie (option : 1 150 €). Ce dispositif intelligent gère l’amortissement roue par roue en fonction du mode de conduite enclenché : Individual, Sport+, Sport, Comfort et Eco. Rappelons, si cela est encore nécessaire, que les paramètres de rapports de boîte, de direction et de la cartographie moteur changent en fonction du mode choisi.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d11

Du plat des autoroutes aux hauteurs des cols de la Vallée d’Aoste, le GLC Coupé 350 d s’est montré d’une polyvalence à toute épreuve. D’un confort parfait, il peut se révéler être une routière sans défaut avec l’avantage d’offrir une position de conduite surélevée. Le 9ème rapport enclenché, le compte-tours n’affiche que 1 500 tr/min à 130 km/h. La sensation ressentie au volant est alors d’une exceptionnelle douceur. A l’attaque des routes de montagnes, en mode Sport +, on ressent, dès les premières courbes, l’aisance du GLC Coupé 350 d. Les systèmes cités précédemment y sont évidemment pour beaucoup. Résultat : le roulis est très bien maîtrisé et le gros bébé se joue des lacets grâce à la très efficace 9G-TRONIC. Tout cela avec un sentiment de sécurité et de plaisir assez rare pour ce type de voiture lourde et haute.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-37

Le plus impressionnant reste le couple phénoménal du SUV qui « arrache tout » et d’une manière très linéaire. Mais on ne peut pas aller jusqu’à qualifier ce GLC Coupé diesel de sportif complet, intrinsèquement de part sa motorisation au carburant lourd et à cause de son poids. Ce dernier se fait ressentir surtout lors des gros freinages. En revanche, il est parfaitement paramétré et remonte précisément les informations sur la pédale gauche. Tout comme la direction résolument sportive. Mais l’expression juste à employer serait « à tempérament sportif » car le plaisir de mouvoir la jolie bête dans des virages serrés puis de « décoller » à leurs sorties, de surcroît en montée, est plus que présent. Côté chiffres, la fiche détaillée du GLC Coupé 350 d n’est pas encore disponible mais on sait déjà que le 0 à 100 km/h est abattu en 6,2 s et que les émissions de C02 sont environ de 159 g/km.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-34

L’offre moteurs de lancement est composée de 3 blocs dont un essence (CLC Coupé 250 – 211 ch – à partir de 53 000 €). Les deux diesel sont les CLC Coupé 220 d (170 ch – à partir de 55 150 €) et 250 d (204 ch – à partir de 56 500 €), version qui représentera à coup sûr le cœur des ventes. Tel un bonus, c’est dans une teinte hyper-attractive que nous l’avons découvert lors d’un autre essai dans le sud de la France. Le  Marron citrine designo magno en photo ci-dessous nous a littéralement séduit !

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-8

En dehors du 350 d, qui devrait avoisiner les 60 000 € de base, les futures versions du SUV Coupé seront le 200 d (136 chevaux et sans la transmission intégrale de série), le 350 e hybride (4-cylindres du 250 d + 85 kW) et le Mercedes-AMG GLC 43 4MATIC Coupé de 367 ch (à découvrir ici), la nouveauté de la gamme pour le Mondial de l’Automobile de Paris.

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-32

Pour conclure, le GLC Coupé est une réussite à tous les niveaux et particulièrement sur le design, le confort et l’agrément de conduite en 350 d. Son tarif très salé devrait refroidir certains mais c’est le prix de l’excellence des SUV, pardon des Sport Activity Coupé car nous ne pouvons lui retirer ce patronyme tant nos activités routières à son bord nous ont offert du plaisir. Avant de découvrir d’autres photos du GLC Coupé, le voici en vidéo.

Essai, texte et photos : Frédéric Lagadec

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-2016

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-38

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-36

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-33
essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-31

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-29

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-28

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-26

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-24

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-23

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-21

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-20

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-2

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-3

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-4

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-7

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-9

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-10

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-12

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-13

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-15

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-16

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-17

essai-les-voitures-com-mercedes-benz-glc-coupe-350-d-18