Fiat Tipo : un peu plus qu’un retour à l’essentiel pour l’Italienne, essai !

Avec l’arrivée de la Fiat 500S et de la déjà très en vogue 124 Spider la firme italienne devait revenir à ses fondamentaux. La « triplette » Tipo avec la version 4 portes commercialisée en mars dernier, la version break prévue pour septembre, et l’objet de notre essai, la 5 portes avec hayon, est là pour combler ce vide. Vérifions alors, suite à cette prise en main, la pertinence de cette nouvelle vague !

Selon des axes de travaux historiques chez Fiat mettant en avant « fonctionnalité » et « émotion » c’est donc logiquement que la nouvelle mouture investit sans retenue ce champ d’action fonctionnel. L’idée étant de cibler au mieux le besoin sur ce segment des berlines compactes qui n’offre pas réellement de repères mais qui présente une vraie nécessité. Pas d’extravagance en vue, mais un minimum syndical qui va placer cette nouvelle Tipo en tête de liste pour qui souhaite acheter une auto neuve et plutôt bien finie à environ 12 000 € en entrée de gamme (en 4 portes). Selon cette dynamique l’idée serait de proposer une auto du segment C à un tarif proche du segment inférieur. Ou comment retrouver une Tipo au prix d’une Punto.

Fiat-Tipo-14

Esthétiquement, la version 5 portes colle aux attentes d’une population nostalgique de la première mouture. La ligne globale de l’auto presque haut perchée reste malgré tout harmonieuse. La design proposé est digne d’une vraie italienne et non d’une auto « low cost ». La signature lumineuse, est suffisamment travaillée pour créer une véritable identité visuelle au modèle. De plus, il est important de noter la dose d’agressivité qui se dégage de la face avant. À l’intérieur si la crainte pouvait être de mise, la surprise fut bonne avec bien sûr des matériaux de qualité standard mais adaptés de manière irréprochable. L’ergonomie est au rendez-vous, avec une assise et un espace à l’avant comme à l’arrière insoupçonné. Nous pouvons affirmer que le niveau de prestation offert par cette Tipo qu’elle soit en version POP, EASY ou LOUNGE est digne de n’importe quelle berline vendue en moyenne 5 000 € plus chère.

Fiat-Tipo-12

Mais que donne-t-elle sur la route ? Le modèle de notre essai correspondant à une version LOUNGE équipée du 1,4 litre T-Jet de 120 ch représente version ultime de la Tipo en version essence. Sachant que du côté des diesel Multijet la puissance n’ira pas plus haut. La variation se fera entre une entrée de gamme à 95 ch avec un 1,3 litre Multijet et les 120 ch issus d’un 1,6 litre. Dès les premiers kilomètres, le résultat est sans appel, cette italienne remplie son contrat du point de vue agrément. Aucun point négatif ne nous saute aux yeux et nous rappelle que nous sommes avant tout dans une auto fonctionnelle qui n’a pas pour but premier de favoriser le confort et l’expérience de conduite. Nous disposons tout de même d’un écran de navigation de 7’’, du UCONNECT Live, d’un système de freinage autonome et d’un limiteur de vitesse.

Fiat-Tipo-21

C’est donc avec étonnement que nous nous orientons vers des routes plus sinueuses rendues délicates suite aux intempéries. Des conditions finalement adéquates pour évaluer le niveau d’aisance de cette auto. Seconde bonne surprise, la nouvelle Tipo ne semble jamais en perdition. Nous ne parlons évidemment pas de comportement sportif, mais simplement de ressenti au volant selon des critères de sécurité. Cette nouvelle venue n’est pas prête de trahir le père de famille qui embarque tout son joli monde aux sports d’hiver. Et comme si cela ne suffisait pas, les 120 ch issus du petit 1,4 litre accouplé à boîte manuelle à 6 rapports sont plus que vigoureux. Ce qui permet de déduire sans trop prendre de risques, que même la version de 95 ch ne sera pas en manque de puissance pour affronter les cols avec un coffre bien chargé. Car oui, les 440 litres de volume de chargement du coffre ne sont pas anecdotiques.

Fiat-Tipo-7

Si nous devions tirer une conclusion à l’issue de cette première rencontre avec la Fiat Tipo 5 portes, l’avis serait tout à fait positif. Le projet et la démarche avouée sont en phase avec le ressenti que cette auto procure. A n’en point douter, cette Tipo rempli sa part « fonctionnelle » du contrat et pourrait même nous tirer quelques belles sensations « émotionnelles ». Le tout avec une grille tarifaire démarrant à 12 490 € (1.4 95 ch 4 portes), pour aller chatouiller 22 490 € (5 portes 1.6 Multijet 120 ch finition LOUNGE) pour les versions les plus poussées. Concluons avec la belle Tipo en vidéo.

Texte, essai et photos : Guillaume Pons

Fiat-Tipo-20

Fiat-Tipo-18

Fiat-Tipo-17

Fiat-Tipo-16

Fiat-Tipo-15
Fiat-Tipo-13
Fiat-Tipo-11

Fiat-Tipo-8

Fiat-Tipo-6